Se balancer dans le vide est désormais possible

Disney Land n’a pas pensé à en faire ! Mais en Equateur un jeu enfantin fait plus peur que la Space Mountain ou les grands-huit.

En effet, en Equateur, à La Casa Del Arbol, la balançoire devient destinée à ceux qui aiment les sensations fortes. Cet endroit est en fait une petite maison bâtie sur un arbre qui servait auparavant de station de contrôle sismique mais maintenant elle devient un endroit très attractif grâce à cette balançoire.

Baptisée “Swing at the end of the world” (Se balancer au bout du monde), la balançoire est située au bord d’une falaise dont chaque mouvement est comme un flirt avec l’infini. Elle est en fait suspendue au bord d’un canyon.

Mise à part la vue époustouflante qui attirent déjà les touristes, certains s’aventurent pour essayer la balançoire qui est en fait sans protection ni surveillance.

 

Video – Balnaçoire de La Casa Del Arbol

Auteur de l’article : Nadia M.

Passionnée par l'art de la critique, je me nomme Nadia Marzouki, agée de 23ans, actuellement étudiante en master de recherche en Marketing. Mon profil de "marketeuse" m'a poussé à faire des recherches dans de multiples domaines tels que la publicité, la culture, le business international, les sciences naturelles, la psychologie, la sociologie et tout ce qui se termine par "gie"... Eperdument exaltée par la lecture des livres comme ceux de Paulo Coelho, Marc Levy, Guillaume Musso, Anna Gavalda... ceci m'a permis de me concentrer à mon tour sur l'écriture. Passionnée aussi par l'astronomie, j'essaye toujours d'etre up to date quant aux événements qui se déroulent dans la cité des sciences. En résumé, je suis une mordue de télévision, d'événements culturels et de lecture de tous genre de livres; je suis impatiente de commencer à écrire pour Tixup afin de partager mes découvertes avec les lecteurs.

Laisser un commentaire