Vladimir Poutine cleptomane, il aurait volé une bague à 25 000 dollars ! selon Robert Kraft

C’est lors d’un gala jeudi dernier, tenu à New York, que la cleptomanie du président russe Vladimir Poutine a été révélé par le milliardaire Robert Kraft qui aurait révélé les tendances cleptomanes de Poutine en 2005, qui aurait volé… une bague !

Les présidents auraient-ils tous une tendance à la cleptomanie ? Les images de Nicolas Sarkozy chipant un stylo au président roumain Traian Basescu en 2008 avaient fait le tour des télévisions. D’après l’homme d’affaires Robert Kraft, le Président russe Vladimir Poutine, lui aussi, lui aurait dérobé un objet : une bague d’une valeur de… 25 000 dollars. Cette histoire, relayée par le “New York Post”, aurait été racontée par Kraft en personne, jeudi 13 juin 2013.

Lors d’un gala organisé ce soir-là à New York, Robert Kraft, milliardaire et propriétaire de l’équipe de football des New England Patriots, aurait raconté son étrange expérience avec Vladimir Poutine. Lors d’une visite de grands patrons en juin 2005 à Saint-Pétersbourg, Kraft aurait ôté une bague de son doigt pour la montrer au Président russe. Ce dernier lui aurait dit : « Je pourrais tuer quelqu’un avec cette bague. » Après avoir tendu le bras pour reprendre son objet à 4,94 carats, le milliardaire américain s’est vite rendu compte que Poutine l’avait déjà glissé dans sa poche. Le Russe aurait alors été évacué illico presto par trois agents de sécurité.

A la Maison-Blanche, on essaye de calmer le jeu : « Le mieux pour les relations américano-soviétiques serait de faire cadeau de cette bague à Vladimir Poutine. » Peu convaincu par cette déclaration diplomatique, Robert Kraft aurait alors répondu : « Je suis très attaché à ce bijou, il est gravé à mon nom. Je ne souhaite pas que cette bague réapparaisse sur eBay. »Rien n’y fait, la Maison-Blanche insiste : « Vous auriez vraiment tout intérêt à offrir l’objet à Poutine. » Sans surprise, le porte-parole du Kremlin défend depuis jeudi le président russe : « J’étais à côté du président, j’ai vu et entendu Monsieur Kraft lui en faire cadeau », indique le porte-parole de Vladimir Poutine.

Pour éviter une nouvelle Guerre froide, le milliardaire Robert Kraft a suivi finalement les conseils de son administration. Il écrit, dans un communiqué : « J’ai décidé de donner ma bague du Super Bowl comme symbole de l’admiration que j’éprouve pour le peuple russe et pour son dirigeant Vladimir Poutine. »

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire