Charb - Charlie Hebdo

Charlie Hebdo: Les tunisiens lancent un défi à Charb !

Avec la publication sur Internet de la couverture de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et qui représente dans son numéro du mercredi 19 septembre 2012 des caricatures du prophète Mohamed, plusieurs tunisiens ont exprimé leurs ras-le-bol de ces provocations qui n’ont rien à avoir avec la liberté d’expression.

Pour Charb, rédacteur en chef de l’hebdomadaire, c’est la deuxième fois en un an qu’il s’attaque aux musulmans et leur religion. C’est la deuxième fois en un an qu’il porte atteinte à plus d’un milliard d’individus d’un coup. C’est la deuxième fois en un an mais pire cette fois vu la situation actuelle dans le monde arabe qui se remet déjà d’un film portant atteinte au prophète Mohamed, un film qui a volé la vedette à Charlie Hebdo.

Loin des réactions violentes, les tunisiens ont lancé un défi à Charb dont Olfa Riahi qui lui a adressé une lettre ouverte. Ils défient le rédacteur en chef de l’hebdomadaire satirique de mettre à sa Une une couverture qui remet en question ou s’en prend d’une façon ironique à l’holocauste ou touchant le culte juif.

S’il est un fervent défenseur de la liberté d’expression, Charb n’hésiterait pas à accepter le défi qui lui a été lancé à moins qu’il soit un raciste qui s’attaque gratuitement à la religion musulmane pour porter atteinte à la communauté musulmane…

Accepterait-il le défi ? Peu probable…

Charb - Charlie Hebdo
Charb – Charlie Hebdo

Auteur de l’article : La Rédaction

15 commentaires sur “Charlie Hebdo: Les tunisiens lancent un défi à Charb !

    al07

    (19 septembre 2012 - 1:16)

    C’est étrange,les Tunisiens dans leur grande majorité,critiquent Ennahdha et son
    « cheik »de vouloir introduire une loi criminalisant « l’atteinte au sacré » et la
    moindre moquerie ou caricature sur la religion,ils s’enflamment….
    Paranoïa,schizophrénie,ou les deux ?
    De plus,confondre l’holocauste,qui est la plus grande entreprise programmée de
    destruction d’une race jamais entreprise,et quelques images moqueuses ou caricaturales,fussent-elles sur n’importe quelle religion,relève de la bêtise
    la plus crasse !

    Ahmed

    (19 septembre 2012 - 9:20)

    @al07 ta comparaison est erroné, tu compares l’holocauste a une caricature, la comparaison exacte serait entre holocauste et la foi d’un milliard et demi de musulmans, ou la comparaison entre la caricature sur le prophete et la caricature sur l’holocauste (que charb nosera pas faire parcequ’il na pas de co..lles comme le dit si bien sa une)…voila le genre de liberté d’expression a geometrie variable qu’on deteste, pourquoi on aurait le droit de rire d’une chose et pas d’une autre??

    ElMaruecan82

    (19 septembre 2012 - 9:29)

    Le défi est pertinent dans le sens où l’Holocauste est devenue en soi, une chose sacrée dont on ne peut parler sans risquer de se faire traiter de négationniste ou d’antisémite et elle est servie comme alibi à chaque fois que l’état d’Israël est critiqué ou qu’un acte d’apparence antisémite se produit en France. Ce n’est pas l’Holocauste qui est comparée aux caricatures, mais son intouchabilité médiatique alors que l’Islam est depuis bien longtemps traîné dans la boue par des caricatures et moqueries, qui souvent, relèvent moins de la satire que de l’insulte, de la provocation et du coup médiatique. Alors puisqu’on ne touche pas à l’Holocauste, puisque Dieudonné s’est fait lyncher par les media, y compris ‘Charlie Hebdo’ pour avoir exercé son droit à l’expression, on peut parler de 2 poids, 2 mesures. Ah mais Dieudonné appelait à la haine raciale? Faudra alors qu’on m’explique ce qu’une image de Mahomet avec une bombe en guise de turban est censée évoquer …

    al07

    (19 septembre 2012 - 10:27)

    @ Ahmed et @ ElMaruecan82
    Vos réactions prouvent,s’il en était besoin,a quel point vous n’avez toujours rien compris et combien de chemin il faudra parcourir avant que les sociétés
    Musulmanes entrent réellement dans le concert des nations éduquées et modernes !
    Si vous n’êtes pas capables de faire la différence entre quelques photos,
    caricatures ou film de merde qui se moquent de personnages que personne n’a jamais vu,et l’holocauste(qui n’a rien à voir avec la religion)qui est la plus
    grande entreprise d’élimination et d’éradication d’un peuple tout entier et qui
    a couté la vie à des millions d’hommes,de femmes et d’enfants qui eux étaient
    bien vivants,vous ne méritez pas que l’on débatte avec vous !

    Ahmed

    (19 septembre 2012 - 10:45)

    @al07 lol heureusement que toi tu es dans la lumiere et tu as tout vu, guide nous vers la lumiere comme dirai Dieudo :).. faut arreter de prendre les gens de haut, tu te repetes dans tes arguments preuve que t’en a pas..et si toi t’es pas capable de faire la difference entre une caricature sur l’holocauste et le vrai antisemitisme en effet il ne sert a rien de debattre avec toi..t’en arrive presque a nier l’existence du prophete (personnages que personne n’a jamais vu)

    Toinette

    (19 septembre 2012 - 12:31)

    @ahmed d’accord avec ton premier post : comparons des choses comparables.
    moins avec le second car je trouve que la position de al07 est malheureusement assez juste.
    Mais ce dessin, il dit quoi ? IntouchableS au pluriel : on ne peut pas rire des musulmans ET des juifs. Mais vous êtes tellement enfermés dans votre mode de pensée comme le hamster dans sa roue que vous n’avez pas vu que les juifs en prennent aussi pour leur grade ! Donc le défi que vous lancez est déjà réalisé !
    Et les caricatures sur les juifs, il y en a eu des centaines. La différence, c’est que eux ça les fait rire.
    Je viens d’entendre Charb à la radio : »faire une polémique avec ce dessin, c’est faire insulte aux musulmans et les prendre pour des débiles infantiles incapables d’humour ».
    Je constate au vu des réactions que l’humour n’est pas une de vos vertus cardinales !

    ElMaruecan82

    (19 septembre 2012 - 12:44)

    Vous n’avez rien compris à ce que j’ai dit, je n’ai pas comparé les caricatures à l’Holocauste, mais la sacralité du prophète aux yeux des musulmans et dont Charlie Hebdo joue au nom de la liberté d’expression, et l’intouchabilité médiatique de l’Holocauste qui fait que personne n’ose en parler, en débattre ou en rire. Dieudonné a essayé et Charlie Hebdo l’a lynché médiatiquement, alors que je vous ferais remarquer qu’il n’a jamais nié l’Holocauste, mais s’est permis de se moquer de ceux qui l’invoquent à tout bout de champ. Je ne compare pas l’incomparable. Relisez mon poste et faites la part des choses, et évitez ces lieux communs du type; « Concert de nations éduquées et modernes? ». Le temps du colonialisme est fini.

    alix

    (19 septembre 2012 - 13:56)

    Ahmed

    (19 septembre 2012 - 21:27)

    @Toinette alors la pour le sens de l’humour ne tkt pas pour nous 😀 j’aurai aimé que tu saches lire larabe et que tu fasses un ptit tour sur les pages facebook de tunisiens 🙂 bon pour cette histoire de caricature moi, musulman par conviction, je m’enfiche eperduement comme du fameux film (que je n’ai mm pas eu la curiosité de regarder, mais je comrend qu’une grande partie des musulmans ne lacceptent pas) dailleurs je rit en regardant dieudonné ou coluche lyncher le sacré, mais c fait avec humour, par contre charli hebdo c juste de la provocation lache vile et surtt facile..ce que jveux dire c’est que si j’avais le pouvoir d’empecher les gens de charlie hebdo de sortir ce numero je ne le ferai pas (de kel droit) mais par contre j’ai le pouvoir de les mepriser et je le fait 😉

    ElMaruecan82

    (20 septembre 2012 - 9:03)

    @Toinette. D’abord, il faut tenir compte des simples faits démographiques, il y a moins de 15 millions de Juifs et plus d’1 milliard de musulmans, donc comparons le comparable. De plus, on ne brocarde pas les Juifs en s’attaquant à la religion (même un musulman réagirait mal à une caricature de Moïse) mais en se moquant d’institutions sacrées comme l’Etat d’Israel ou en évoquant l’holocauste dans un cadre humoristique, donc s’il fallait offenser les Juifs comme les caricatures de Mahomet offensent les musulmans, c’est pas en dessinant un rabbin ou en se moquant de Moïse qu’on le ferait. Cela étant dit, quand est-ce que les Juifs ont été caricaturés? Le fait de mettre un rabbin dans la couverture, c’est juste de la poudre aux yeux, c’est bien Mahomet qui est directement ciblé, et le fait que vous réagissiez en disant « les Juifs ne disent rien » montrent que vous êtes tombés dans leur panneau (avec tout mon respect). D’abord, je ne me souviens pas que les Juifs aient déjà été caricaturés ou que l’on se soit moqués d’eux, je veux dire par des humoristes goy bien sur, et le seul qui s’y soit risqué, c’est encore une fois Dieudonné, et il s’est fait lynché par Charlie Hebdo. Donc merci de nous faire part de ces caricatures de Juifs par centaines, publiés dans le monde, des caricatures du même calibre ‘politique’ que de montrer Mahomet avec une bombe sur la tête ou en position lascive, pas des petits dessins de rabbins. De mon côté, je ne reproche même pas les caricatures en soi, mais l’acharnement évident contre les musulmans et le 2 poids, 2 mesures en matière de traitement.

    Toinette

    (20 septembre 2012 - 12:11)

    @EIMaruecan82 : Merci de rappeler que le « rapport de force » juifs-musulmans est de 1 à 10, car le problème est bien là. En France, c’est pareil 500000 juifs pour 5 millions de musulmans. D’où le fait que le débat malheureux sur l’identité nationale ait viré à la stigmatisation des musulmans. Et plus que le nombre, 5 millions de personnes dans un pays, ça se voit, c’est surtout l’explosion depuis 20 ans qui inquiète sur le thème « et dans 20 ans, ça sera comment ? ». Moi, la prolifération de voiles et de barbes, ça m’agresse violemment.
    Mais surtout c’est une question de mentalité. En France, la séparation de l’Eglise et de l’Etat est un principe fondamental. Or, bon nombre de musulmans se définissent d’abord par leur religion, et ensuite par leur nationalité. Et devoir intégrer le fait religieux dans la vie politique est une souffrance et une agression dans ce pays.
    Je vais illustrer par une anecdote significative. A Roubaix, on a réservé, par arrété municipal, des plages horaires aux femmes à la piscine pour que les femmes musulmanes puissent se baigner. Voilà une concession inadmissible au fait religieux, même si, à l’époque, d’un point de vue humain, j’avais pu comprendre que ces pauvres filles aient bien le droit à un peu de plaisir. Mais aujourd’hui, les femmes voilées revendiquent haut et fort que c’est leur choix. Alors qu’elles assument ! Pas de piscine !
    Donc moi ce qui me dérange, c’est pas que les musulmans soient musulmans, que les juifs soient juifs et que les chrétiens soient chrétiens. C’est que les musulmans veulent être intégrés en tant que tels dans la vie de la Cité. Pratiquez comme vous voulez et faites pas ch… Ca ne concerne pas la République.
    Quant au discours du pauvre musulman persécuté, excusez-moi ça me rappelle furieusement le discours des juifs, mais multiplié par 10 ! Et fait que vous soyez 10 fois plus fustigés ! C’est juste de la statistisque démographique, que votre « 2 poids, 2 mesures » ne prend pas en compte.
    Pour en revenir aux caricatures, j’ai bien ri de la couv’ (non, le rabbin n’est pas là comme prétexte, le dessin n’aurait aucun sens sans lui). Quelques autres m’ont bien fait rire aussi, mais Mahomet cul-nu, c’est offensant parce que pas drôle. A traiter par le mépris, comme Ahmed dans ce forum, ou Tariq Ramadan ce matin sur Europe1. Mais des membres de votre communauté sont trop contents de se saisir de ce pretexte pour « foutre la merde ».
    Par contre, Mahomet avec une bombe sur le turban, excusez-moi, mais c’est malheureusement vrai, tellement on tue au nom d’Allah de nos jours !
    Et du coup, on en oublie ces pauvres Palestiniens, sous le joug de cette aberration qu’est l’Etat religieux d’Israel, né de la culpabilité de l’Occident en découvrant les horreurs de l’holocauste.
    Moi, je suis athée, et fière de l’être quand je vois toutes les horreurs commises au nom de Dieu, quelqu’il soit.

    ElMaruecan82

    (20 septembre 2012 - 13:31)

    @Toinette, d’abord je m’exprime en tant que cerveau qui a grandi dans un pays de culture musulmane avant d’embrasser une culture humaniste et universaliste reléguant la religion au domaine privé, ensuite, si l’augmentation du nombre de voilés et de barbus vous agressent, savez vous combien de gens qui sont responsables de la ruine économique de ce monde ou de ses guerres les plus sanglantes, présentent bien et paraissent ‘propres sur eux’. Depuis le 11 septembre, l’image de l’Islam est réduite au barbu crépu avec le couteau entre les dents et la femme entchadorée derrièrelui, un espèce de monstre d’intolérance criant sa haine de l’Occident et invoquant le Grand Jihad. « Charlie Hebdo » ne fait que s’inscrire dans une ligne qui est celle de l’islamophobie ordinaire, la stigmatisation politique de tous les symboles de l’Islam, alors que le monde banalise les images de sexe et encourage à demi-mot l’étalage de corps féminins au nom de la publicité, au nom du diktat de la mode et de l’ascension par le Q, c’est le voile qui soumet la femme alors que bon nombre de femmes le portent de leur plein gré. Afficher un string devient le summum de l’épanouissement, de la libération de l’âme alors que ça connote bien d’une autre forme de violence dans ce monde, celle d’un système inégalitaire qui favorise l’apparence, la beauté, le pouvoir et l’argent. Bref, pour bon nombre de gens, l’Islam est une religions de lapidateurs, de tortionnaires, de barbus crépus et de fatimas en burqas, il est non seulement devenu normal mais il est aussi facile d’insulter les musulmans. « Charlie Hebdo » s’inscrit dans une haine déjà existante, en droite parallèle avec les visions les plus racistes et xénophobes du Front National, et si une crainte existe chez certains ‘braves citoyens’, de telles provocations les cristallisent et les exacerbent. Car sur le million de musulmans qui veulent juste qu’on leur foute la paix, c’est normal qu’une centaine réagisse violemment (je ne dis pas justifiable, mais normal) et c’est toute la population musulmane qui en prend un coup, qu’on accuse d’appartenir au même bloc d’intolérance, c’est une haine qui se nourrit d’elle même, et fallacieusement, « Charlie Hebdo » crache sur une figure sacrée en invoquant la liberté d’expression, mais où se termine la satire et où commence l’offense? Faut-il que je vous insulte pour vous prier que je suis libre de le faire? « Charlie Hebdo » ferait mieux de s’attaquer au véritable pouvoir en place, aux véritables censeurs, à l’oligarchie médiatico-financière qui a ruine la France et qui a participé de près ou de loin au renversement de régimes arabo-musulmans qui ne demandaient rien (d’abord l’Iraq, puis la Libye, ensuite la Syrie …) si « Charlie Hebdo » avait le courage de le faire, peut-être alors il aurait le droit de se faire chantre de la dissidence médiatique mais c’est pas en s’attaquant à une population déjà lourdement stigmatisée et en attisant le feu d’une haine existante pour s’assurer au passage un prestige moral et un pic de vente conséquent. (et pour en revenir au rabbin sur l’image, il n’avait de sens que parce qu’il y a 2 personnages dans « Intouchables » mais on sait qui était visé)

    abel

    (28 septembre 2012 - 23:38)

    Deuxième fois en un an qu’il s’attaque à la religion musulmane… certes, mais des couvertures de charlie hebdo qui s’attaquent au christianisme ( qui compte plusieurs milliards de fidèles ) on ne les compte plus, il y en a des centaines… pour le judaïsme, il y en a des dizaines… et l’holocauste ça n’a rien à voir avec la religion ! c’est comme si vous demandiez à charlie hebdo de se moquer des esclaves noirs, des indiens génocidés, des femmes violées, ou des palestiniens affamés ! Si vous considérez que représenter le prophète c’est aussi grave que de bafouer la dignité humaine, que de rire sur la souffrance d’êtres humains, vous avez pas compris grand chose à la religion !
    Je vous donne un exemple, qu’est-ce qui vous choque le plus :
    A. un smiley représentant le prophète, (():w
    B. « les noirs sont des sous-hommes qui descendent des arbres, les femmes des putes qu’on doit défoncer, les juifs qui auraient du finir en savons sont tout juste bon à enculer cette sale race de palestinien »
    La seule chose qui est sacré est universelle, c’est le respect de la vie humaine et de la souffrance de l’autre, c’est la foi en quelque chose de positif dans l’existence, c’est ça le message des religions, c’est pas ces vieilleries écrites par des hommes pour avoir du pouvoir sur les autres.
    Notre culture musulmane est au moins aussi riche que la culture chrétienne ou bouddhiste, si on veut qu’elle se déploie et épanouisse l’humanité il faut absolument que l’on sorte de ces obscurantismes !

    ElMaruecan82

    (7 octobre 2012 - 19:37)

    @abel: « Charlie Hebdo » ne se moque pas des palestiniens mais ont-ils déjà publié quoique ce soit qui moque le sionisme? Oui? Non? On ne peut pas rire de l’esclavage? Le film ‘Case Départ’ le fait et personne ne l’a attaqué? Je pense qu’on se trompe de sujet là, se moquer du prophète, ce n’est pas se moquer de l’Islam aux yeux de « CH », il s’agit simplement de provoquer les islamistes, de leur dire ‘votre religion est violente’, si vous nous attaquez, vous prouverez que nous avons raison (et comme 100 musulmans peuvent faire du bruit, on oubliera que 10 millions sont restés silencieux) et si vous ne nous attaquez pas, ben on vous aura insulté. Mon propos est que l’Islam est aussi une expression politique et s’attaquer à l’Islam, c’est aussi se revendiquer comme appartenant à une civilisation éclairée par rapport à des sauvages arriérés, c’est un acte politique. Quand Dieudonné a fait le sketch du colon Israelien, on l’a attaqué pour antisémitisme, alors qu’il n’attaquait pas le judaïsme mais seulement son instrumentalisation politique et son usage de violence, Dieudonné s’est fait flinguer, y compris par « Charlie Hebdo » qui l’a caricaturé en singe. Donc, on a le droit de critiquer l’islamisme et pas le sionisme, je ne parle pas des religions, mais de leur poids géopolitique. Autre chose, se moquer du génocide, ce n’est pas de l’antisémitisme nécessairement mais juste une manière de désacraliser son intouchabilité. Pourquoi? Parce que le génocide est toujours utilisée comme bouclier sémantique pour éviter que l’on critique Israël, à chaque fois qu’on parle de montée de l’antisémitisme, on ramène la Shoah sur le tapis, Dieudo ne se moque pas de la shoah mais de la manière dont elle est justement utilisée à toutes les sauces pour éviter de pointer du doigt certaines institutions. Les musulmans, eux, ont juste à encaisser la vue de leur prophète dans les positions les plus insultantes, la banalisation de l’idée que le voile est une soumission, que ce sont des sauvages, des misogynes … j’accepte ça, à condition qu’on se moque de tout le monde et que ce soit drôle. Pas de 2 poids, 2 mesures. Même le sketch le plus insultant a le droit d’exister si c’est drôle, si c’est juste bête et méchant, si c’est juste de dire, tiens ce gars là est sacré, je vais le montrer en train de manger sa merde, HA-HA-HA, c’est vraiment qu’on est descendu à un niveau très très très bas. Bref, tout ça c’est des longues paroles, je dirais juste : Soit on se moque de tout le monde à condition que ce soit drôle, soit on a le droit d’insulter n’importe qui et de n’importe quelle manière.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.