Radhia Nasraoui

Un leader d’Ennahdha accusé de polygamie laissé en liberté

Radhia Nasraoui, militante et présidente de l’Association de Lutte contre la Torture est intervenue le matin du lundi 13 août sur les ondes de la radio Mosaique Fm exprimant son étonnement quant au retour sur certains acquis et droits de la femme en Tunisie, entre autres, la polygamie.

Se basant sur des faits concernant un leader du Mouvement Ennahdha exilé à l’étranger, Mme Nasraoui a indiqué que cet homme s’était mariée avec une seconde femme et dès son retour en Tunisie, sa première épouse a déposé une plainte auprès du tribunal de Nabeul qui a décidé de laisser l’homme en état de liberté alors que la polygamie est un crime selon la loi, indique Mme Nasraoui.

Par ailleurs, Radhia Nasraoui a indiqué que la réalité et les faits ont anticipé sur les réunions à l’Assemblée Constituante et les textes de loi…

Radhia Nasraoui
Radhia Nasraoui

Auteur de l’article : La Rédaction

3 commentaires sur “Un leader d’Ennahdha accusé de polygamie laissé en liberté

    Frunbi

    (13 août 2012 - 15:40)

    Madame Nasraoui votre tranche donne envie d’avoir non pas 2 epouses mais 4 🙂

    Abdel Rahim

    (15 août 2012 - 7:32)

    Ce doit être un homme si peu complet qu’il a besoin de deux femmes complémentaires .

    mohammed

    (4 octobre 2012 - 16:27)

    Ceci est encore l’oeuvre de Soraya Jazi présidente du tribunal de Nabeul dont le fils a tuer le 2 juillet 2012 deux personnes dans un accident de la circulation ,en conduisant en état alcoolisé ,mais la police et la justice ont fait leurs travails et il est aujourdhui libre .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.