Des pirates détournent un navire tunisien

Pirates SomalieSelon l’Associated Press, un navire tunisien, MV Hannibal II, de la compagnie locale GMT a été détourné par des pirates du nombre de 10 à 15, ce jeudi vers 4h30 du matin (heure universelle).

Le porte-parole de la force navale de l’union européenne, Per Klingvall, a déclaré que le navire a été capturé avec ses 31 membres d’équipage dont 23 de nationalité tunisienne y compris le commandant de bord, 4 philippins, un croate, un géorgien, un russe et un marocain, alors qu’il faisait la route de la Malaisie vers  la Grèce transportant une quantité des huiles végétales de Pasir Gudang.

Le navire a été abordé par les pirates somaliens dans une zone située à environ 900 miles nautiques (1600Km) à l’Est de la Corne de l’Afrique, après un bref stationnement dans le Golfe d’Aden où ces pirates ont forcé le navire à prendre la direction des côtes somaliennes.

Quant à elle, la Tunisie a confirmé le détournement de MV Hannibal II et les autorités tunisiennes ont entrepris plusieurs mesures pour récupérer le navire et son équipage et coordonnent avec toutes les parties de la région pour mettre fin à ce piratage tout en préservant la vie des membres de l’équipage.

L’UKMTO, Organisation Britannique du Commerce maritime, une entité chargée de la protection des navires transitant par le Golfe d’Aden, suit aussi l’opération de détournement depuis ses débuts et coordonne aussi avec les différentes parties pour mettre fin à cette opération.

La Somalie est située à l’entrée du Golfe d’Aden, qui conduit de la mer Rouge au Canal de Suez. Cette zone est l’une des voies maritimes les plus importantes au monde et a connu plusieurs opérations de piratages par les somaliens, ce qui a poussé l’ONU à mettre en place une coalition internationale autorisée à la chasse aux pirates somaliens, même dans les eaux somaliennes.

Le navire en provenance de Malaisie et se dirigeant vers la Grèce transportait de l’huile végétale. Le navire a été détourné après un bref stationnement dans le Golfe d’Aden ou des pirates armés l’ont forcé à prendre la direction des côtes somaliennes.

En 2008, les pirates somaliens ont enregistré plus de 30 prises d’otages et plus de 10 millions de dollars de rançons engrangés. Lourdement armés (Kalachnikov, lance-roquettes, pistolets semi-automatiques, lance-roquettes antichar, etc…), les pirates ont passé des anciens speed-boat à des engins plus puissants pour effectuer ces différents pirateries et sont composés en majorité par des ex-pêcheurs hors contrôle.

Pirates Somalie

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

3 commentaires sur “Des pirates détournent un navire tunisien

    christina_

    (12 novembre 2010 - 3:54)

    je pensais que seuls les pays riches étaient concernés par ce probleme.. il ne font plus la différence, on dirait ces pirates

    christina_

    (12 novembre 2010 - 3:56)

    Ils vont pouvoir se faire des frites a la tonne, cher gaith lol

    Ghaith

    (12 novembre 2010 - 11:55)

    La Tunisie est riche mais bon on n’a pas l’habitude de ces choses là oO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.