Vol d’œuvres d’art à Rotterdam : Deux roumains emprisonnés

Samy // 28 November 2013 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Vol d’œuvres d’art à Rotterdam : Deux roumains emprisonnés
Le tableau « Harlequin » (1971) de Pablo Picasso
LIENS SPONSORISES

Deux hommes roumains impliqués dans l’un des vols les plus spectaculaires d’œuvre d’art au cours des dernières années ont chacun été inculpé pour des peines de six ans et huit mois.

Meneur Radu Dogaru et son complice Eugen Darie avaient déjà admis avoir volé sept tableaux du musée Kunsthal à Rotterdam l’année dernière.

Ils ont dit au tribunal de Bucarest que la sécurité au musée était très laxiste.

Les tableaux, dont des œuvres de Picasso, Gauguin et Matisse, n’ont pas été retrouvés et ont peut-être été brûlés.

Dogaru et Darie, qui n’était pas au tribunal pour entendre la sentence, ont été reconnus coupables de vol aggravé et “participation à une organisation criminelle”.

Ils ont été condamnés à payer 6.000 lei (1,200 euro) en frais de justice.

C’était en Octobre 2012 que les voleurs sont entrés par effraction par une issue de secours à l’arrière du musée, ont décroché les tableaux sur le mur et ont fui en quelques minutes.

Dogaru a dit à la cour que la sécurité avait été «pratiquement inexistantes» et qu’il avait «saisi les tableaux juste avec un tournevis».

Darie a pris les peintures à la Roumanie et ils ont essayé de les vendre à plusieurs reprises, mais sans succès.

Finalement, un expert en art a alerté la police qui conduit à une série d’arrestations.

La mère de Dogaru, Olga, a été également accusée de détruire les œuvres. Elle a dit au début aux enquêteurs qu’elle a brûlé les peintures, mais plus tard a nié.

Eugen Darie (centre) et Radu Dogaru (droite) avaient admis les accusations

Eugen Darie (centre) et Radu Dogaru (droite) avaient admis les accusations

Le tableau « Harlequin » (1971) de Pablo Picasso

Le tableau « Harlequin » (1971) de Pablo Picasso

 

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)