La ville de Paris recréée en Chine sur 7 000 hectars

Roi de la technologie et des inventions insolites certes, mais à quelle limite !

Les chinois sont aussi connus pour les imitations des grandes marques de tous les secteurs.

Mais cette fois-ci c’est le pas de trop ! En effet, La Chine a reproduit la ville de Paris !

Oui, Paris est en Chine…

Les habitants de Tianducheng ont décidé de reproduire leur ville de rêve chez eux. Étalée sur 7 000 hectares, on pourrait trouver la Tour Eiffel, les vignes de Montmartre, les jardins de Versailles.

Au départ, cette nouvelle Paris chinoise était destinée pour être habitée par 100 000 personnes, mais au final seulement 30 d’entre elles ont décidé d’y vivre.

A vrai dire, cette nouvelle ville est “utilisée” surtout les jeunes mariés qui aimeraient visiter Paris et n’en ont pas les moyens. Ils se rendent donc à cette petite Paris pour immortaliser leurs vœux dans un décor français.20070921.PHO5455-545x354 fake-paris-china-01-545x363 fake-paris-china-03-545x408 fake-paris-china-05-545x363 fake-paris-china-07-545x363 fake-paris-china-021-545x363 Le-petit-Paris-en-Chine2-545x397

Auteur de l’article : Nadia M.

Passionnée par l'art de la critique, je me nomme Nadia Marzouki, agée de 23ans, actuellement étudiante en master de recherche en Marketing. Mon profil de "marketeuse" m'a poussé à faire des recherches dans de multiples domaines tels que la publicité, la culture, le business international, les sciences naturelles, la psychologie, la sociologie et tout ce qui se termine par "gie"... Eperdument exaltée par la lecture des livres comme ceux de Paulo Coelho, Marc Levy, Guillaume Musso, Anna Gavalda... ceci m'a permis de me concentrer à mon tour sur l'écriture. Passionnée aussi par l'astronomie, j'essaye toujours d'etre up to date quant aux événements qui se déroulent dans la cité des sciences. En résumé, je suis une mordue de télévision, d'événements culturels et de lecture de tous genre de livres; je suis impatiente de commencer à écrire pour Tixup afin de partager mes découvertes avec les lecteurs.

Laisser un commentaire