Muriel Robin et Chanee sur la terre des bonobos : Replay vidéo du reportage de France 3

Muriel Robin et Chanee sur la terre des bonobos : Replay vidéo du reportage de France 3

Muriel Robin et Chanee sur la terre des bonobos : Replay vidéo du reportage de France 3 > Les téléspectateurs pourront, sur la chaîne France 3, assister à un reportage inédit, en compagnie de Muriel Robin. Cette dernière, accompagnée de Chanee, se rend en Afrique pour y découvrir de multiples facettes.

Lorsqu’il avait seize ans, Chanee a rencontré Muriel Robin. Seulement trois ans plus tard, il s’est installé en Afrique avec, comme principale mission, de sauver les bonobos (chimpanzés nains), une espèce endémique (qui n’existe qu’ici) de cette région du monde.

Il a alors demandé à son amie d’être le porte-voix de cette cause qu’il sert depuis maintenant vingt ans. Sans sourciller, Muriel Robin est alors partie le rejoindre dans la région de Kinshasa, et c’est après une phase d’observation, qu’elle s’est vu confier Kinsele, qu’elle a accompagné tout au long de son processus d’émancipation.

Dès lors, la rencontre ; incroyable, entre Muriel Robin et ce jeune singe montre que ces primates sont doués d’empathie, mais également de très nombreuses émotions.

Muriel Robin et Chanee sur la terre des bonobos : Replay vidéo du reportage de France 3

Ce constat s’explique surtout par le fait que les bonobos et les chimpanzés sont les animaux les plus proches de l’homme, avec pas moins de 98,7 % de gènes en commun.

Muriel Robin et Chanee sur la terre des bonobos : Replay vidéo du reportage de France 3
Muriel Robin et Chanee sur la terre des bonobos : Replay vidéo du reportage de France 3

Il est possible de voir Muriel Robin et Chanee sur la terre des bonobos dès 20 heures 55 sur la chaîne France 3. Le replay vidéo du reportage de France 3 sera ensuite disponible sur Internet.

Dans le même temps, Chanee aborde l’organisation de la société des bonobos, l’écosystème dans lequel ils évoluent, et décryptent leur langage. Dès lors, leur réputation d’animal sexué se confirme et s’explique par un besoin d’apaiser les tensions.

Depuis les années 1990, Claudine André a fondé un véritable sanctuaire pour les bonobos orphelins, et pour les aider à revivre dans leur milieu naturel. Muriel Robin, à ses côtés, mesure l’immensité du travail accompli, et de l’engagement qui aurait pu être le sien.

Auteur de l’article : Chris

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.