Season after Fall : Une aventure poétique sur PC

Season after Fall : Une aventure poétique sur PC

Season after Fall : Une aventure poétique sur PC > Que l’on soit joueurs PC ou joueurs consoles, l’on recherche bien souvent des expériences uniques, dans un univers enchanteur. Si l’on avait découvert Unravel d’Electronic Arts dans ce genre-là, voici maintenant Season after Fall.

À l’instar d’Unravel, Season after Fall nous conte une histoire merveilleuse, où l’on sera bien plus spectateur que joueur à proprement parler. Ici, l’exploration est au centre des attentions, en mettant de côté l’aspect résolution de puzzle.

Sur le papier, les développeurs de Swing Swing Submarine n’en sont pas à leur coup d’essai et compte déjà Blocks that Matter et Tetrobot and Co dans leur carnet, et c’est une certaine aisance artistique qui se profile une fois Season after Fall lancé.

Si l’on reste devant un jeu-vidéo de plate-forme, l’on ne peut que constater que la difficulté ne sera jamais à l’ordre du jour. Aucun ennemi, pas d’interface, et des sauts loin d’être millimétrés font de Season after Fall une histoire contemplative à ne pas manquer, notamment grâce à des graphismes incroyablement léchés qui propulsent le joueur dans un monde venant tout juste d’être dessiné.

Season after Fall : Une aventure poétique sur PC

Comme nous l’évoquions plus haut, Season after Fall ne propose pas d’ennemis, mais l’on retrouve bien des créatures vivantes, sur lesquelles il faut compter afin de réaliser certaines énigmes ; là encore, loin d’être insurmontable. Dans la peau d’un renard, le joueur devra alors contrôler les différentes saisons pour progresser à travers les niveaux, une progression qui se fera naturellement.

Season after Fall : Une aventure poétique sur PC
Season after Fall : Une aventure poétique sur PC

En proposant une expérience véritablement unique, Season after Fall parvient à s’imposer sans grandes difficultés dans les jeux que l’on qualifiera de contemplatif. Ici, tout est sujet à vous immerger dans un univers haut en couleur et capable de vous transporter sans que vous ne cligniez jamais des yeux.

Alors que l’action à l’écran et les différents moments de l’aventure sont ponctués par une musique envoutante, l’on ne pourra que souligner le travail musical, porté par un quatuor à cordes, qui terminera de charmer le joueur prêt à se lancer dans une exploration aussi charmeuse qu’enivrante.

S’il ne propose pas réellement de difficulté dans sa progression ou dans la réalisation des différents puzzles, force est de constater que Season after Fall parvient à remplir son objectif ; celui de dépayser le joueur à tout instant. Voici alors, comme Unravel, une expérience à vivre pleinement sur PC dans un premier temps, avant de retrouver le renard sur consoles.

Auteur de l’article : Chris

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.