The King of Fighters XIV sur PS4 : Le retour au sommet de la licence ?

Chris // 27 August 2016 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE The King of Fighters XIV sur PS4 : Le retour au sommet de la licence ?
The King of Fighters XIV sur PS4 : Le retour au sommet de la licence ?
LIENS SPONSORISES

The King of Fighters XIV sur PS4 : Le retour au sommet de la licence ? > Pour replacer la sortie de ce nouvel épisode de The King of Fighters, il faut d’abord se pencher sur la présentation première du titre, une présentation qui aurait pu coûter bien cher aux développeurs puisque, nous nous en souvenons, cette vidéo de présentation ne faisait clairement pas le poids face aux attentes des joueurs.

Pire que cela encore, cette même vidéo aurait pu sceller le destin d’un titre pourtant plein d’ambitions. En 2015, le jeu ne passera clairement pas inaperçu, la faute à des graphismes jugés bien trop laids ponctués par des animations presque préhistoriques, d’autant que l’on se trouvait bien sur PlayStation 4. Au fil des mois, heureusement, les nouvelles images permettaient de découvrir un jeu toujours plus lissé, afin d’arriver au bilan que l’on évoquera plus bas.

The King of Fighters est une série débutée en 1994 et qui, au fil des épisodes, parviendra à s’installer correctement sur le podium des meilleurs titres de combats à travers le monde. Depuis, chaque sortie est devenue un évènement et la qualité de SNK n’était plus à prouver. Au fil des ans justement, SNK parviendra même à faire de KOF XIII la référence absolue dans le monde des combats en 2D et la suite se faisait réellement attendre, une suite qui aurait pu ne jamais voir le jour.

En 2011 ; date du dernier épisode de la série principale de The King of Fighters, l’on retrouvait alors un KOF XIII exemplaire et exempt de nombreux défauts ; finalement, seule la présence de quelques saccades lors du jeu en ligne empêchera le studio de développement d’atteindre la perfection. Pourtant, coup dur pour les fans, le Président de la firme assurait vouloir arrêter le développement de jeux-vidéo en 2D sur les consoles actuelles pour changer radicalement de marché (machines à sous et jeu mobile par exemple). Quelques années plus tard, l’on retrouvera un changement de direction suite à la concurrence trop rude dans ces milieux et le fondateur de SNK reviendra pour exprimer son souhait et lancer le développement d’un nouvel épisode, tandis que le studio était en difficulté.

The King of Fighters XIV sur PS4 : Le retour au sommet de la licence ?

Pourtant, et puisque les choses sont bien faites, SNK sera racheté par une entreprise Chinoise qui assure la trésorerie du studio de développement, lui permettant de réaliser ses nombreuses ambitions. Après quelques recrutements, SNK se lancera pleinement dans le développement de The King of Fighters XIV, en exclusivité sur PS4, la dernière console de salon de Sony. Cinq après sa dernière apparition, les joueurs peuvent enfin renouer avec l’univers de KOF, et, qu’on se le dise, se sera surtout pour le meilleur.

Une fois l’hilarité des premières vidéos passée, il est temps de se plonger pleinement dans l’univers de celui qui ambitionne de concurrencer les ténors du genre. Face à eux, The King of Fighters XIV possède déjà un argument de poids et de taille, la présence d’un roster incroyable. Composé de pas moins de 50 personnages, l’on se retrouve devant l’un des rosters les plus incroyables dans les jeux-vidéo de combat, reléguant ainsi Street Fighter 5 au rang de simple novice. Rappelez-vous, lors de sa sortie en février, l’on comptait seulement 16 personnages pour le titre de Capcom qui arborait, en plus, un modèle économique assez critiquable pour les amateurs. Dès son entrée, The King of Fighters XIV parvient alors à faire bien mieux que celui qui est considéré comme le maître du gameplay 2D. Sur les 50 personnages présents dans le dernier opus de KOF, pas moins de 19 de ces derniers sont des nouveaux venus dans l’histoire, de quoi compliquer la tâche des perfectionnistes, puisque de nombreuses heures seront à prévoir afin de maîtriser correctement ces novices dans l’univers.

The King of Fighters XIV sur PS4 : Le retour au sommet de la licence ?

The King of Fighters XIV sur PS4 : Le retour au sommet de la licence ?

En terme de jouabilité justement, si les enchaînements et différentes techniques demandent un temps d’adaptation assez long, c’est notamment car The King of Fighters XIV n’aura pas choisi la voie de la simplification, à l’inverse, toujours, de Street Fighter. Sortir les attaques dévastatrices demande une certaine aisance, mais les habitués seront heureux de voir que les combos des personnages possèdent toujours les mêmes commandes qu’auparavant. Pour s’ouvrir au grand public, ce nouvel épisode de KOF aurait certainement dû simplifier cet aspect, mais les vétérans seront heureux de constater que SNK n’aura pas répondu aux sirènes du commerce de masse. Toutefois, l’on retrouve une simplification des Dream Cancel, ces mouvements qui permettent d’annuler un combo pour en effectuer un autre, bien plus puissant. Le système introduit dans KOF XI et qui avait permit au titre de se hisser là ou il est désormais s’ouvre au public, mais sans pour autant tomber dans la futilité.

Très complet dans sa jouabilité, The King of Fighters XIV introduit de nombreux éléments que les plus anciens ont découvert dans les années 1990 et à l’aube des années 2000. Ainsi, KOF XIV met en avant le Just Defended, un moyen parfait de remplir sa barre de Super lorsque vous parvenez à bloquer une attaque selon un timing bien précis. Si cela vous dit quelque chose, c’est normal ; le Just Defended avait fait son apparition avec Garou Mark of the Wolves, en 1999. Technique a souhait et rivalisant sans difficulté avec Street Fighter, l’on ne pourra finalement que regretter des combats parfois trop plats et assez mous, bien que ces derniers prennent une toute autre tournure face à un adversaire maîtrisant les combos et les runs. Dès lors, c’est une explosion d’effets qui se profile à l’écran.

Ce qui nous en amène à notre dernier point, le côté graphique de The King of Fighter XIV. Ici, force est de constater que les peurs de la première heure sont largement éclipsées, au profit d’une certaine admiration. Si le soft possède toujours un côté parfois lunaire sur les sauts de certains combattants, les animations sont plus fluides et les graphismes plus lissés et léchés dans leur ensemble. Alors que certains stages sont réellement merveilleux, les persos peuvent également compter sur des détails esthétiques à faire pâlir de jalousie les concurrents. Néanmoins, et malgré une beauté certaine, l’on aurait pu espérer un peu mieux sur la console de Sony. De son côté, le mode histoire met en avant des cinématiques d’un style plus cartoon, qui parviendront même à faire sourire les amateurs d’humour.

Enfin, The King of Fighters XIV possède un contenu assez incroyable capable de tenir en haleine les joueurs des heures durant. Disposant de beaucoup de mode et de cinématiques / images à déverrouiller au fil des exploits que l’on accompli, l’on ne pourra, en revanche, pas s’exprimer sur le mode multijoueurs, ce dernier n’ayant pas fonctionné lors de nos nombreux essais. Avec une mise à jour Day One offrant la compatibilité avec les manettes et sticks PS3, tout en améliorant son online et en mettant à niveau son équilibrage, il ne fait nul doute que The King of Fighters XIV sur PS4 pourra passer l’été tranquillement, en s’accaparant de nombreux joueurs de licences adverses. S’il parvenait à disposer d’un online parfait, KOF XIV serait en passe de devenir la nouvelle référence des jeux de combats, ce qui ne serait, au final, qu’un juste retour des choses pour des développeurs si talentueux.

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)