Le très attendu H1Z1 se décline en deux jeux-vidéo différents

Chris // 17 February 2016 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Le très attendu H1Z1 se décline en deux jeux-vidéo différents
Le très attendu H1Z1 se décline en deux jeux-vidéo différents
LIENS SPONSORISES

Le très attendu H1Z1 se décline en deux jeux-vidéo différents > Qui ne connaît désormais pas H1Z1 ? Ce jeu-vidéo de survie dans un milieu infesté de zombies parvient, encore et toujours, à faire parler de lui en attendant sa véritable sortie hors de l’accès anticipé.

Côté historique d’abord, il faut savoir que H1Z1 a vu le jour du côté de la boutique des jeux en accès anticipé au mois de janvier 2015 et les nombreux bugs présents lors du jour J n’empêcheront jamais les joueurs de découvrir un univers inquiétant, mais terriblement prenant ; H1Z1 s’écoulera d’ailleurs à plus d’un million de copies en moins de deux mois.

Ici, l’on se retrouve projeté en pleine apocalypse zombie après que le virus H1N1 ait muté pour se transformer en H1Z1. Charge alors aux différents joueurs de survivre dans ce monde hostile, tout en prenant garde aux animaux sauvages comme les loups et les ours, aux hordes de zombies et, bien entendu, à la plus grande menace, les autres survivants.

Alors que le joueur peut parcourir le monde en quête d’un endroit où dormir, possède le privilège de fouiller les bâtiments et peut créer de nombreux objets grâce à un système de fabrication assez poussé, il faut se montrer sur ses gardes pour ne pas perdre la vie et devoir tout recommencer, souvent de zéro.

Le très attendu H1Z1 se décline en deux jeux-vidéo différents

Dans H1Z1, jouer seul peut rapidement devenir un handicap tant la nature humaine peut s’avérer dangereuse dans des périodes néfastes ; une fois le jeu pris en main et un groupe rejoint, la véritable survie peut débuter.

Le très attendu H1Z1 se décline en deux jeux-vidéo différents

Le très attendu H1Z1 se décline en deux jeux-vidéo différents

Véritable MMO par excellence, H1Z1 se veut très punitif en cas d’erreur et il faudra encore pour le joueur, réussir à gérer ses besoins primaires comme la nourriture. Longtemps prévu pour rester une exclusivité PC, puis PC et PS4, H1Z1 trouva ensuivte son chemin vers la console de Microsoft, d’autant que le second jeu devait trouver une version définitive au deuxième trimestre 2016, soit entre avril, mai et juin.

Au fil du temps, H1Z1 parvenait alors à proposer un contenu grossissant et les innovations incessantes permettront de mettre en chantier deux jeux-vidéo différents. C’est au mois de février 2015 que le développeur ; Daybreak, annonçait cela. Désormais, les joueurs pourront retrouver d’une part, H1Z1 : Just Survive qui est l’aventure à laquelle ils ont joué jusqu’à présent et mettant en avant le côté survie, et H1Z1 : King of the Kill d’autre part.

Dans H1Z1 : King of the Kill, l’on retrouve une sorte de bataille royale très orientée sur les combats. Ce dernier trouvait d’ailleurs une date de sortie sur PS4, PC et Xbox One au cours de l’été 2016. Si l’intention peut être louable, il faut se rappeler que les joueurs ne désiraient finalement que voir la version survie débarquer sur consoles et il faut surveiller si cette dernière parviendra, un jour, à rejoindre les salons des joueurs.

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)