Opel

BMW et Porsche donnent de l’espoir aux employés d’Opel

OpelLes constructeurs automobiles ont fait savoir leur intérêt pour les salariés allemands d’Opel, qui annonçait début décembre la fermeture d’un de ses sites.

De nombreux constructeurs automobiles ont donné espoir aux salariés de l’allemand Opel en grande difficulté, en faisant savoir qu’ils avaient des emplois vacants, dans le quotidien Bild à paraître lundi. “Nous cherchons en permanence des employés qualifiés et expérimentés qui puissent travailler chez nous“, a déclaré le responsable du recrutement de l’allemand BMW, Michael Albrecht, au journal populaire allemand. “Nous sommes toujours intéressés par des salariés qualifiés“, a affirmé de son côté le responsable du personnel de Porsche, Thomas Edig. Même son de cloche de la part de l’équipementier Continental: les salariés d’Opel sont des “gens sur lesquels on peut compter, qui ont le savoir-faire et la mobilité nécessaires“, selon la directrice du personnel, Elke Strathmann. “Les salariés d’Opel sont parmi les meilleurs constructeurs de voitures automobiles dans le monde et en Allemagne (…) Ne vous faites pas de souci, on va avoir besoin de vous“, a dit le ministre allemand de l’Economie, Philipp Rösler.

Début décembre, Opel, englué dans les difficultés depuis des années, avait décidé de sacrifier l’un de ses sites, celui de Bochum (ouest), dans l’espoir de rebondir. La direction, qui assure vouloir “sauvegarder un nombre significatif d’emplois” sur ce site, où travaillent environ 3.200 personnes, a prévu d’y conserver un centre de logistique, voire de l’étendre. L’installation d’une usine de composants est également en discussion. Le ministre de l’Economie Philipp Rösler, tout en regrettant la décision, avait prévenu qu’il n’appartenait pas aux Etats d’aider les entreprises en difficulté.

Opel
BMW et Porsche donnent de l’espoir aux employés d’Opel

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire