Comment bien choisir son enceinte connectée ?

C’est depuis 2017 que les enceintes connectées ont fait leur apparition en France. Depuis, l’on retrouve donc des enceintes Google, Amazon et Apple – retour sur les différents modèles.

Google Home

Affichée à 99 €, cette enceinte connectée est la marque de fabrique de Google. Cette dernière cible notamment les goûts et habitudes de l’utilisateur et affine le profil pour permettre la vente d’espaces publicitaires aux marques. Quelques compétences particulières cependant. Google Home traduit instantanément dans plusieurs dizaines de langues. Et peut aussi contrôler les appareils de l’habitation.

Amazon Echo

Alexa est l’assistant vocal de cette enceinte connectée qu’il est possible d’acheter sur Amazon (99€). À noter que l’on retrouve des applications développées par des tiers, ainsi qu’un contrôle des autres appareils de la maison. À noter qu’il est possible de lancer de la musique, de mettre au point les listes de courses, ou de régler des alarmes. Cette enceinte cible notamment les habitudes de consommation, pour qu’Amazon puisse conserver l’utilisateur dans son écosystème qui lui est propre. Comme Amazon Music et Amazon Prime Vidéo par exemple.

Apple HomePod

Dernière des enceintes connectées, mais non des moindres. Apple HomePod s’affiche à 329 euros et est à FNAC&sa=Rechercher&ref=" 88247 rel="nofollow" target="_blank">découvrir sur le site de la Fnac. Très bon point de cette enceinte, la possibilité d’envoyer et de lire des SMS, sans oublier la capacité de passer des appels. Comme ses concurrents, l’Apple HomePod permet de contrôler les appareils de la maison. À l’image d’Amazon, Apple cible un modèle économique permettant la vente de terminaux et de services de la marque, pour conserver l’utilisateur. À noter que l’Apple HomePod n’est compatible qu’avec les produits de la marque Apple.

Auteur de l’article : Chris