Facebook : la personnalité de Mark Zuckerberg révélée en 5 anecdotes

Et si Mark Zuckerberg possédait une tout autre personnalité ?

C’est dans l’autobiographie rédigée par Daniel Ichbiah, que l’on en apprend un peu plus sur la personnalité du créateur de Facebook. Retour sur la personnalité de Mark Zuckerberg, en 5 anecdotes.

Surdoué

C’est en février 2004 que Mark Zuckerberg a lancé TheFacebook. Un réseau qu’il développera tout seul. Pourtant, au départ, les frères Winklevoss avaient demandé à ce dernier de développer un réseau social, très orienté sur la rencontre amoureuse. ConnectU. Il s’en désintéressera pour s’occuper du réseau que tout le monde connaît aujourd’hui.

Simple au possible

Après le succès immédiat de Facebook auprès des étudiants, des investisseurs n’ont pas hésité à investir beaucoup dans cette nouvelle start-up. À commander par Peter Thiel, et ses 500 millions de dollars. Mais cela n’empêchera pas Mark Zuckerberg de passer de nombreuses soirées entre amis. Comme les vendredis soir, où une fête prend place. Et c’est sans oublier les parties de Poker.

L’argent n’est pas motivant

Alors que Facebook existe depuis moins de deux ans, Yahoo n’hésite pas à faire une grosse proposition à Mark Zuckerberg. En effet, un milliard de dollars sont proposés pour le rachat de l’entreprise. Rien à faire, Mark Zuckerberg ne cesse de dire non. Pour lui, Facebook l’amuse, et l’argent le laisse totalement indifférent.

Tendre la joue et s’excuser

Retour en 2010, lorsque Facebook sera critiqué pour le côté vie privée du réseau social. Le réseau social se veut totalement désinvolte, et cela inquiète le monde. Lors d’un débat public, All Things Digital, Mark Zuckerberg n’aura de cesse de s’excuser. Avant de souligner que le passé est le passé et que l’on ne peut qu’avancer.

Capable de rebondir

En mai 2012, il était question d’une entrée en bourse pour Facebook. Si celle-ci se voulait historique, l’évènement passera à côté de tout. Les causes de l’échec ? La volonté de Zuckerberg de diriger Facebook comme il le voulait, et le fait de prendre des distances avec les

Auteur de l’article : Chris