Comment repérer les plugins WordPress qui ralentissent un site web ?

Les plugins de WordPress, même s’ils sont parfois très utiles, peuvent ralentir un site web.

Car oui, il n’est pas rare d’ajouter un plugin, puis un autre et encore un autre sur son site WordPress. Mais vient un moment où le site web est très ralenti, et cela ne provient pas toujours du plugin auquel on pense ; bien au contraire même.

Utiliser P3 Plugin Profiler

L’hébergeur godaddy a développé un plugin très intéressant, capable de découvrir l’origine d’un site web WordPress très lent. Une fois le scan lancé, le plugin se chargera de mettre en lumière les plugins qui posent quelques problèmes. Le choix de l’utilisateur est donc simple, retirer ces derniers ou trouver une meilleure alternative.

La marche à suivre pour l’utilisation

Après l’installation du plugin sur le site web WordPress, il suffira de cliquer sur P3 Plugin Profiler, dans l’onglet outils. Puis de cliquer sur Start Scan. Avant d’aller plus loin, il conviendra de cliquer sur Auto Scan, puis, une fois terminé, de cliquer sur le bouton View Results. C’est à l’utilisateur qu’il incombera, ensuite, d’analyser les différents résultats ; et de prendre les éventuelles mesures nécessaires.

Plugin Organizer, l’alternative

Grâce à Plugin Organizer, il est possible d’activer ; ou de désactiver, un plugin. Soit par page, soit par article. Ce plugin permet donc de limiter l’impact d’un plugin « ralentisseur », uniquement là où il est réellement nécessaire. En désactivant certains plugins en fonction de la page, il sera même possible de gagner parfois 2 secondes de chargement sur l’intégralité du site ; soit un gain plus que conséquent.



Auteur de l’article : Chris