Que devient André Agassi, l’ancienne idole du tennis mondial ?

Du haut de ses 48 ans depuis avril dernier, il est bon de revenir sur André Agassi, champion de tennis dans ses plus belles heures.

Il faut dire que dans le monde du tennis, André Agassi s’apparente sans mal à une véritable légende, et reste, aujourd’hui encore, un recordman et une référence de taille. En effet, outre ses nombreux titres, il est le joueur le plus âgé à avoir occupé la place de numéro 1 mondial (à plus de 33 ans en 2003).

Bien qu’André Agassi ait remporté une médaille d’or olympique, 8 titres en Grand Chelem, un Masters et une Coupe Davis, son plus beau souvenir de sa carrière est tout autre. C’est sa rencontre avec Steffi Graf, une autre légende, mais du tennis féminin cette fois-ci. Ils sont mariés depuis 2001 et sont parents de deux enfants, un fils et une fille. En 1995, André Agassi soulignait d’ailleurs à l’Équipe Magazine, que « Monica Seles avait de meilleurs coups de fond de court, mais Steffi a un corps fantastique, c’est une véritable athlète. » Avant de rajouter à la question sur les trois plus belles joueuses du tennis féminin : « Steffi, Steffi, Steffi. Sans commentaire. » Avant qu’ils ne se fréquentent, les deux joueurs ont créé des fondations.

Une vie de couple remplie

André Agassi s’était alors engagé pour l’éducation dans son lieu de naissance au Nevada (d’où son surnom de Kid de Las Vegas) en 1994. Tandis que Steffi Graf mettra sur pied l’association Children for tomorrow, en 1998. Cette association aidait les enfants victimes de traumatismes de guerre, d’exil, de persécutions et de violences dans le monde entier. Ensembles depuis la fin de leur carrière, les deux anciennes idoles du tennis mondial ne se sont jamais quittés.

Auteur de l’article : Chris