Les dérapages les plus incroyables de l’histoire du tennis

Dans l’histoire du tennis, certaines scènes ont marqué les esprits ; notamment suite à des dérapages mémorables, et incroyables.

Les Grands Chelem de tennis peuvent parfois réserver des moments incroyables. Retour sur ces dérapages les plus incroyables de l’histoire du tennis.

John Mcenroe en 1984

Lors d’un match face à Anders Jarryd en 1984 à Stockholm, John McEnroe aura craqué, et aura surtout fait parler de lui. En entrant dans une grande colère, le joueur tapera sa chaise, mais également dans ses bouteilles et verres d’eau. Tout en défiant le public.

Mikhail Youzhny

En 2008, lors d’un match face à Nicolas Almagro à Miami, Mikhail Youzhny terminera le front en sang après s’être frappé, violemment, avec sa raquette.

John McEnroe en 1990

Lors des 8es de finale de l’Open d’Australie en 1990, John McEnroe aura refait parler de lui. Face à Mikal Pernfors, John McEnroe avait déjà été averti pour un litige avec un juge de ligne. Après une discussion, John Mcenroe se verra exclu. Il avait notamment dit : «Si je ne peux pas lâcher ma raquette sans prendre un avertissement, mieux vaut arrêter.» Puis insultera l’arbitre avant de se voir rétorquer : «Injure à arbitre, faute grave, M. McEnroe, vous êtes disqualifié»

Martina Hingis

En finale de Roland-Garros 1999, la Suissesse Martina Hingis perdra de peu de points. Cependant, et avant de s’effondrer, de nombreux caprices lui aura valu le dos du public. Cela se passe de tout commentaires.

Serena Williams

Lors de l’US Open de 2009, en demi-finale, Serena Williams connaître un douloureux moment. Sanctionnée pour une faute de pied qui lui coûtera le match, cette dernière n’hésitera pas à

Auteur de l’article : Chris