A quoi servent 1000 € de dépenses publiques dans le budget de l’Etat ?

Grâce au Grand débat national, il était possible de découvrir un tableau des dépenses publiques dans le budget de l’État

Place à la pédagogie économique et fiscale de la part du gouvernement à l’occasion du Grand débat national. Grâce à cela, il est donc possible de savoir à quoi servent 1 000 € de dépenses publiques dans le budget de l’État.

Beaucoup de prestations sociales

Voici certainement ce qui représente le plus dans les dépenses publiques. Le niveau élevé de prestations sociales. À l’inverse des autres pays justement. En effet, en France, les prestations sociales comme l’assurance maladie, le chômage et la retraite, sont financées par les contributions ; cotisations sociales et CSG. Le gouvernement explique d’ailleurs que «C’est le choix fait par la France en 1945 avec la création de la Sécurité sociale. D’autres pays ont fait le choix d’avoir un système d’assurance maladie ou de retraite public moins généreux ; leurs citoyens reçoivent moins de prestations et paient donc moins d’impôts, de cotisations ou de taxes ; en contrepartie, ils recourent pour leur couverture maladie ou pour leur retraite à des systèmes d’assurance privée auxquels ils cotisent par ailleurs».

1 000 € de dépenses en détails

Dans ce tableau présenté, justement, il est donc possible de voir que 575 € sont dédiés uniquement à la protection sociale. Aussi bien retraites, qu’assurance-maladie, chômage, aide au logement et RSA / prime d’activité. Les dépenses sectorielles (transports, culture, environnement, infrastructures, …), quant à elles, se hissent à 143 €. 60 € pour les services publics comme la défense, sécurité et justice. 96 euros sont dédiés à l’éducation, et 23 € à la recherche. Enfin, les administrations publiques obtiennent 66 € et la charge de la dette se hisse à 37 €.

Les inégalités amoindries

Le coût du travail ; à cause des cotisations sociales, est bien plus élevé en France que dans beaucoup d’autres pays tout aussi développés. À l’image de l’Allemagne, l’Espagne et le Royaume-Uni par exemple. En France, le coût moyen de l’heure de travail dans l’industrie et les services marchands est à 38,3 euros fin 2018. Contre 25,6 euros au Royaume-Uni. À souligner que ces mêmes impôts et prestations sociales permettent une redistribution des revenus. Le gouvernement souligne alors que «le niveau de vie des 20% des Français les plus pauvres est augmenté de près de 75% grâce à la redistribution. Leur revenu mensuel moyen passe de 560 euros à 960 euros sous l’effet de la redistribution».

Auteur de l’article : Chris