Bien choisir une SCPI en 3 étapes

Sur le papier, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) offrent un très bon moyen d’introduire de l’immobilier locatif.

Il peut cependant être difficile de bien s’y prendre lorsque l’on est débutant dans le domaine de l’investissement. 3 étapes sont à suivre pour bien choisir une SCPI.

Assurance vie

Dans le but de valoriser un capital sur le long terme, c’est vers les SCPI de rendement qu’il faut se tourner. Ici, il sera question de dividendes réguliers pour la constitution d’un patrimoine. Très utile dans le cadre d’une retraite. Afin d’amortir les divers frais d’acquisition, un conseil de taille. Conserver des parts de SCPI pour une durée de 10 à 20 ans.

Varier les SCPI

Fait notable également, ne pas limiter le choix à une seule SCPI. En effet, il est conseillé de détenir trois à quatre SCPI. Cela pour répartir le risque. Ainsi, pourquoi ne pas mélanger diverses classes d’actifs ? Mais également diverses expositions géographiques. Et autres divers gestionnaires.

Découvrir la société et le produit

Attention à s’informer sur la solidité financière de la SCPI. Et du style de gestion utilisé. En effet, un prix d’acquisition trop élevé (ou un taux d’occupation insatisfaisant), peut amener à un effondrement du rendement locatif. Plusieurs points sont donc à surveiller de près. À commencer par la capitalisation. Vient ensuite le rendement, puis le taux d’occupation, l’existence d’un marché secondaire, et le report à nouveau. Celui-ci permet de découvrir le niveau des liquidités de la SCPI. Notamment pour répondre aux contre-temps. Baisse des loyers, travaux, … . Ces informations ne doivent pas être cachées, puisque les SCPI sont contrôlés par l’Autorité des marchés financiers.

Auteur de l’article : Chris