Les frais de l’assurance-vie impactent le rendement

Il convient, avant de souscrire à une assurance-vie, de vérifier les nombreux frais venant raboter le rendement du contrat.

Entre les frais d’entrée, de gestion ou encore d’arbitrage, ils sont nombreux. Négocier des rabais avec les assureurs est alors une priorité.

Sur le papier, les frais ne paraissent pas élevés ; moins de 2 %, 0,5 %, … Dès lors, les souscripteurs ont rarement l’envie de prendre en compte ces différents frais, mais une fois calculés ensemble et sur la durée, les prélèvements se montreront très lourds. Dans un premier temps, il faut obtenir le détail de tous les frais, avant de négocier leur montant. Dernier recours, faire jouer la concurrence. En effet, les courtiers en ligne, mais également les banques en ligne, proposent des conditions bien plus attractives. Les frais de versements appliquent, selon le contrat, un taux de 2 à 4 % par opérations. Les frais de gestion des fonds s’affichent à 0,70 % en moyenne. Tandis que les frais de gestion des fonds à risque peuvent grimper, annuellement, à plus de 3 %.

Frais divers et options de gestion

Les frais d’arbitrage sont également à prendre en compte. Cependant, il faut savoir que les contrats multisupports 100 % en ligne n’en prélèvent jamais. Ou pratiquement jamais. Enfin, les diverses options de gestion choisies peuvent augmenter l’addition totale. Les systèmes d’arbitrage automatiques peuvent excéder 0,50 % du montant transféré lors des opérations, tandis que dans le cas d’une gestion déléguée par un professionnel de la finance, il faut compter de 0,10 à 0,30 % en plus. La rémunération du gérant du fond d’actions est aussi à l’ordre du jour. Sur une année, les frais peuvent alors s’élever à 15 ou 20 % de la plus-value atteinte, notamment si cette dernière est très élevée.

Auteur de l’article : David Delair

Responsable éditorial - Banque Finance Immobilier Corporate. Retrouvez-moi sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/david-delair-356411158/ et sur Twitter : https://twitter.com/FinanceEconomie