La présidente Cristina Fernandez de Kirchner arrive au clinique de Buenos Aires le 7 octobre 2013

Cristina Fernandez doit subir une intervention chirurgicale

Les Médecins envisagent d’opérer La présidente de l’Argentine Cristina Fernandez de Kirchner pour enlever le sang qui a recueilli à l’extérieur de son cerveau.

Fernandez est allée à un hôpital à Buenos Aires lundi après s’être plaint la veille d’ une sensation de «fourmillements» dans son bras gauche. Après les examens, les experts ont déterminé une “légère perte de la force musculaire» dans la branche, selon un communiqué publié par les médecins de l’Hôpital.

Avant les derniers symptômes, Fernandez s’était plaint de maux de tête. Le samedi, les médecins ont découvert qu’elle avait un hématome sous-dural, une collecte de sang entre les tissus entourant le cerveau. Les médecins ont dit qu’elle doit prendre un repos d’un mois avant les élections de mi-mandat prévues le 27 octobre.

Certains observateurs nationaux ont prédit que le parti pourrait perdre de la puissance significative de congrès au vote d’Octobre, affaiblissant ainsi le mandat du président lors de ses deux dernières années de son mandat.

Fernandez, qui a pris ses fonctions en Décembre 2007, a stimulé les dépenses des programmes de protection sociale, mais le pays sud-américain souffre d’une inflation élevée, et beaucoup dans le secteur privé examinent ses politiques hostiles aux entreprises.

Le vice-président argentin Amado Boudou a déclaré lundi que Fernandez lui a dit de prendre le relais, alors qu’elle récupère.

“Cristina prend le repos dont elle a besoin, et elle m’a demandé de maintenir la gestion”, dit-il, selon un rapport dans le journal argentin Clarin.

La présidente Cristina Fernandez de Kirchner arrive au clinique de Buenos Aires le 7 octobre 2013
La présidente Cristina Fernandez de Kirchner arrive au clinique de Buenos Aires le 7 octobre 2013

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire