Stade Olympique - Jeux Olympiques Londres 2012

Stade Olympique de Londres, un temple démontable

Stade Olympique - JO Londres 2012Les architectes des lieux sportifs sont souvent appelés à créer des temples d’athlétisme qui dureront pendant des décennies. Quoi que, le nouveau stade olympique de Londres ne durera, tel qu’il est, que les quelques semaines des jeux olympiques puisque celui a été conçu pour être démonté après les Jeux Olympiques de Londres 2012.

Dans le but d’optimiser l’espace et utiliser seulement le juste minimum après les Jeux Olympiques de Londres 2012, les organisateurs des JO 2012 ont demandé au cabinet d’architecture, spécialisé dans les bâtiments sportifs, de concevoir un stade qui peut être réduit pour une utilisation optimale après à l’événement sportif.

Résultat, un stade avec 25.000 places permanentes et 55.000 qui peuvent être facilement retirées après les Jeux Olympiques. Ainsi, le stade aura une capacité de 80.000 places lors des Jeux Olympiques mais sera réduit pour offrir 25.000 après les JO afin d’éviter de tomber dans le piège du Stade chinois, Nid d’oiseau, qui ne sert plus à grand chose à Pékin.

Auteur de l’article : La Rédaction

1 commentaire sur “Stade Olympique de Londres, un temple démontable

    Frunbi

    (24 juillet 2012 - 9:11)

    Merci de réctifier ceci: « afin d’éviter de tomber dans le piège du Stade chinois (et non japonais), Nid d’oiseau, qui ne sert plus à grand chose à Pékin »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.