Agression du chef du poste de la garde nationale de Rjim Maâtoug

Garde NationaleLes violences à l’égard des chefs des districts de la garde nationale continuent encore, après celui de Sidi Bouzid qui a été viré par quelques 3.000 habitants de la région, c’est autour de celui de Rjim Maâtoug.

En effet, le chef du poste de la garde nationale de Rjim Maâtoug (délégation de Faouar du gouvernorat de Kebili) a été agressé par des habitants; le matin du samedi 10 septembre 2011, alors qu’il était dans son véhicule personnel.

Peu de temps après l’agression, une réunion a été tenue au siège du gouvernorat de Kebili en présence de plusieurs responsables sécuritaires. Suite à cette réunion, des renforts ont été envoyés à Rjim Maâtoug pour retrouver les coupables et les neutraliser.

Kebili
Agression du chef du poste de la garde nationale de Rjim Maâtoug

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire