Les ligues de protection de la Révolution attaquent les syndicalistes

La Rédaction // 4 December 2012 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Les ligues de protection de la Révolution attaquent les syndicalistes
UGTT
LIENS SPONSORISES

De violents affrontements ont opposé mardi des groupes islamistes et des syndicalistes devant le siège de la centrale syndicale UGTT à Tunis.

UGTTLes heurts ont éclaté lorsque des dizaines de membres de l’UGTT commençaient à se rassembler pour commémorer l’assassinat du leader syndicaliste et nationaliste Farhat Hached tué en 1952, avant l’indépendance de la Tunisie, par l’organisation française La main rouge.

Une centaine de personnes agissant au nom des Ligues de protection de la révolution, considérées comme proches du parti islamiste au pouvoir Ennahdha, a alors fait irruption place Mohamed-Ali où se trouve le siège de la centrale syndicale, agressant la foule présente à coups de bâtons et à l’aide de pierres, de couteaux et de gaz.

Said Aidi

Said Aidi

Les assaillants qui scandaient “le peuple veut l’assainissement de l’Union (l’UGTT)“, ont déchiré les affiches et les banderoles dressées sur la place et lancé des pierres, brisant plusieurs vitres du bâtiment.

Plusieurs dirigeants de l’UGTT ont été agressés dont les secrétaires généraux-adjoints Samir Cheffi et Hfayedh Hfayedh ainsi que Saïd Aïdi, ex-ministre de l’Emploi dans le gouvernement de Béji Caïd Essebsi qui a dirigé la première période transitoire. M. Hfayedh a dénoncé cette “agression sauvage” qui a fait dix blessés.

Il accusé le ministère de l’intérieur d’avoir fait “la sourde oreille aux appels du secrétaire général de l’UGTT“, Houcine Abassi, l’accusant de “couvrir” les agresseurs.

Intervenant sur Mosaïque FM, le patron de la centrale syndicale a stigmatisé l’attaque qui a ciblé les adhérents de son organisation.

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)