Sami Fehri

Sami Fehri: Lotfi Zitoun m’a demandé de suspendre les guignols

Sami FehriLe doyen des juges d’instruction du tribunal de Première instance de Tunis a émis le matin de ce samedi 25 août un mandat de dépôt contre Sami Fehri dans le cadre d’une affaire de dépassements au sein de la télévision tunisienne.

L’enquête, menée par le doyen des juges d’instruction, aurait été terminée et révélerait des lacunes dans certaines affaires de corruption financière à la télévision tunisienne à l’exemple des opérations de signature et la création d’une société de production Cactus Prod dont Belhassen Trabelsi faisait partie de ses actionnaires.

Réagissant à cette nouvelle, Sami Fehri s’est dit choqué de cette décision mais aussi révèle encore des dossiers de pression de la part du gouvernement pour la suspension de son émission “Al Logique Al Siyassi”.

En effet, M. Fehri a indiqué avoir subi des pressions de la part du gouvernement et en particulier de Lotfi Zitoun pour suspendre la diffusion de ses guignols et comme l’information a circulé sur les réseaux sociaux, Lotfi Zitoun lui aurait demandé de démentir et de déclarer qu’il a suspendu les quatre derniers sketchs de gaieté de cœur.

Sami Fehri a déclaré qu’il s’est préparé à subir des pressions mais qu’il n’aurait jamais imaginé qu’il irait en prison à cause de quatre marionnettes.

Il a déclaré aussi que le spectacle de Arbi Mezni prévu avec le ministère de l’intérieur a été annulé et l’humoriste a même été payé pour un spectacle censuré parce que Ali Laarayedh aurait donné le mot d’ordre. Il a également déclaré qu’il comptait se rendre dignement en prison.

Sami Fehri
Sami Fehri

Auteur de l’article : La Rédaction

1 commentaire sur “Sami Fehri: Lotfi Zitoun m’a demandé de suspendre les guignols

    sa7litn

    (26 août 2012 - 13:14)

    à tous ceux qui défendent Sami Fehri je les invite à lire rapport de la commission nationale d’investigation sur la corruption et la malversation et ils constateront l’ampleur de la corruption et le détournement de moyens financiers et logistiques de la télévision tunisienne au profit de Cactus Prod (propriété de Sami Fehri et Belhassen Trabelsi), bien sur tous ca avec de l’argent publique.
    Des milliards du contribuable tunisien ont été détourné au profit de Sami Fehri et Belhassen Trabelsi avec des contrats fait sur mesure pour Cactus(et d’autres magouilles), les mêmes qui demandent l’extradition de Belhassen Trabelsi estiment que Sami Fehri ne doit pas être jugé alors qu’il autant coupable que Belhassen.
    Rappelons aussi à ceux qui ont la mémoire courte que ce chère Sami Fehri le 13 janvier 2012 alors que des tunisiens subissaient l’oppression de la police, il réalisa une émission spéciale pour saluer le discours historique de Ben Ali et tresser des louanges au régime, mais c’est tout à fait logique pour quelqu’un qui a autant profité du système Ben Ali.

Laisser un commentaire