La guerre des communiqués entre l’UGTT et l’AMT, ça chauffe !

UGTTLa tension semble être montée de plusieurs crans entre l’Union générale des travailleurs de Tunisie (UGTT) et l’Association des Magistrats tunisiens (AMT), notamment à cause du communiqué rendu public vendredi par l’AMT, suite à la décision de la chambre de mise en accusation de la Cour d’appel de Tunis, de renoncer à la décision d’interdiction de voyager prononcée contre Abdelssalem Jrad, secrétaire général de lUGTT et aux déclarations du secrétaire général adjoint de l’Unino qualifiant la décision du juge d’instruction d’«injuste» et menaçant de mobiliser les travailleurs si le juge ne renonce pas à sa décision.

Les membres de la Commission administrative nationale de l’UGTT ont fait état d’une erreur d’interprétation de ses réactions et de celles des syndicalistes par l’AMT dans sa déclaration. Il s ont précisé, que l’UGTT a fait recours à la voie judiciaire pour se pourvoir contre la décision du juge dans la mesure où le pourvoi en appel est un droit légitime pour tous.

Dans une déclaration rendue publique samedi, ils expliquent que le fracas médiatique qui a accompagné cette affaire est une réaction naturelle, d’autant que le jugement prononcé contre le secrétaire général de l’UGTT est injustifié.

Ils réaffirment leur engagement à œuvrer avec l’Association des Magistrats Tunisiens et leur syndicat pour fonder un système de droits humains cohérent basé sur la séparation des pouvoirs.

 

Auteur de l’article : Farouk Touzi

Laisser un commentaire