Le président Ben Ali lève la censure sur Internet, les réactions

Censure en TunisieLe soir du jeudi 13 janvier 2011, les sites connus sous le nom de code 404NotFound en Tunisie, se sont vu remis à leur état normal dans notre pays, la censure sur Internet est abolie par le président de la république, Zine El Abidine Ben Ali, lors de son allocution.

C’est donc youtube, flickr, dailymotion, metacafe, vimeo, nawaat, bref, tout site censuré s’est vu épargné et le fameux “3ammar404” s’est retrouvé ce soir sans emploi, un chômeur de plus ?

Maintenant, après le levé cette censure, les réactions se multiplient, certaines personnes qui montrent une joie époustouflante face à un tel « événement », comme si hotspot shield, U88, freegate et tous les autres proxy leur sont étrangers, d’autres personnes se désolent pour ce qui arrive à notre pays et la réaction de ceux qui fêtent l’ouverte des sites censurés en Tunisie.

C’est vrai que c’est un bon signe de voir ces sites ouverts à tous les tunisiens, ça instaure en quelque sorte un climat de liberté d’expression sur Internet mais ça ne règle pas le vrai problème des tunisiens, ça ne règle pas le fait qu’actuellement, nous n’avons aucun parti politique avec un vrai programme apte à diriger notre pays. Il est donc temps de travailler main dans la main, pour construire notre Tunisie, pour bâtir un environnement démocratique accueillant tous les partis politique, pour développer notre économie et sortir de la crise que notre pays connaît maintenant.

Ammar 404 devient chômeur
Ammar 404 devient chômeur

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

1 commentaire sur “Le président Ben Ali lève la censure sur Internet, les réactions

    christina

    (14 janvier 2011 - 6:48)

    La premiere chose qu’on a entendu ici au Québec, (qui est de la manipulation) est que des terroristes étaient derriere les émeutes en Tunisie. Assez faible comme argument pour enfouir au yeux du monde les incompétences du gouvernement tunisien, nous en sommes pas dupe! Ce genre d’argument laisse entrevoir que le gouvernement tunisien a perdu le contrôle et qu’il est effrayé de voir le raz le bol de ses citoyens. On savait fort bien que trop de jeunes instruits et diplômés ne trouvaient aucun travail et ceux qui pouvaient en trouver, c’était par relations privilégiées. Les tunisiens sont des gens ouverts au monde qui veulent leur liberté, qui n’admettent pas la censure (peut importe comment elle s’applique).Ils refusent la corruption, ils veulent pouvoir évoluer et se développer comme tous les pays aux meilleurs de leurs compétences. Pourquoi faut-il toujours pousser un peuple au désespoir avant de réagir ?

    Un peuple instruit est toujours une menace pour un gouvernement qui ne se préoccupe pas de d’intégrer les jeunes dans son économie, qui ne s’occupe pas de d’écouter les messages qui venaient de son ventre et de son coeur ! Ce gouvernement a laissé moisir des situations sans rien faire que de menacer et d’agir avec violence sinon de ne rien faire dutout! Il est trop tard! Le peuple a perdu totalement confiance. Les belles promesses a la hâte ( 200 milles emplois) comme pour sauver a la fois la face et le pouvoir, les tunisiens n’y croient plus ! le gouvernement s’inscrit en faux!

    Le renversement de la gouvernance est a craindre! La Tunisie cherche tout simplement a vouloir respirer ce qui est parfaitement légitime ! Une masse en mouvement et en furie entraîne toujours des violences et des morts tout le monde le sait bien ! Il ne reste qu’a espérer, pour les temps a venir, que le prochain gouvernement sera plus démocratique, plus attentif au developpement de son économie afin que les gens puissent travailler, vivre et respirer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.