Mr Fouad Mebazâa pourrait se retirer de la présidence tunisienne

Foued MebazaâUne rumeur circule ce jeudi nous informant que le président par intérim tunisien, Mr Fouad Mebazâa, pourrait se retirer de ses fonctions pour des raisons relatives à son état de santé.

Le retrait de Mr Fouad Mebazâa pourrait être annoncer le 16 mars prochain après la fin des 60 jours qui lui sont réservés par la constitution tunisienne selon l’article 57. Un vide constitutionnel pourrait avoir lieu alors à mi-mars après la fin de la période de transition normale que la constitution stipule à l’article 57 qui indique que le président par intérim doit appeler à des élections qui auront lieu après 60 jours de sa nomination à la tête du pays.

Les observateurs ont expliqué qu’il est difficile pour la Tunisie d’organiser des élections avant le mois de juin 2011.

En même temps, la réserve de l’armée nationale a rejoint hier les centres de recrutement après leur invitation la semaine dernière. Nous avons appris qu’environ 500 soldats ont rejoint Bouchoucha pour être assignés à leurs postes. Les réservistes invités seront recrutés pour une période de six mois sous réserve de renouvellement.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

2 commentaires sur “Mr Fouad Mebazâa pourrait se retirer de la présidence tunisienne

    maman

    (17 février 2011 - 18:22)

    ma foi, ils n’ont rien compris. ils veulent organiser des élections présidentielles, mais on ne veut pas d’un président, on veut un régime parlementaire, on veut une constitution, qui détermine d’abord le régime qui gouvernera le pays.
    c’est incroyable, ils sont entrain de décider pour nous!

    smart_tounis

    (18 février 2011 - 9:46)

    Ce gouvernement illégitime pratique la politique qui dit: chaque fois que ton chien aboie, donnes lui une miette!!. Ce qu’il faut qu’ils sachent c’est qu’on n’est pas leur chien.Il faut qu’ils rendent ce qui ne leur appartient pas”le pouvoir”. Le pouvoir est au peuple Mr Ghannouchi, et le peuple veut un régime de démocratie participative, en l’occurrence parlementaire avec un parlement élu au suffrage universel et sans président (avec un chancelier par exemple). Tout ça devrait empêcher tous les assoiffés de pouvoir de se l’accaparer. Saches Mr Ghannouchi qu’on est la et qu’on vous surveille et qu’on n’abandonnera pas avant que tout ça sera une réalité. A bon (et mauvais aussi) entendeur!

Laisser un commentaire