Rafik Hadj Kacem ex ministre de l'Intérieur Tunisie

R. Hadj Kacem accuse M. Ghannouchi, F. Mbazaâ et M. Ghariani de complicité

Dans le cadre de l’affaire des blessés et martyrs de Thala et Kasserine, l’ancien ministre de l’Intérieur, Rafik Hadj Kacem, a fait d’étonnantes déclarations comparaissant, aujourd’hui 9 mai 2013, au tribunal militaire d’appel de Tunis.

Radio Shems FM qui a rapporté ces déclarations faites par Leila Hadded, avocate des martyrs et blessés. Selon l’avocate l’ex-ministre de l’Intérieur s’est dit étonné de voir comparaître l’ancien Premier ministre Mohamed Ghannouchi, l’ex-président de l’assemblée nationale Foued Mbazaâ et le secrétaire général du «défunt» RCD Mohamed Ghariani, en tant que TÉMOINS.

Estimant que Ghannouchi, Mbazaâ et Ghariani étaient autant responsables que lui et qu’ils devaient assumer et partager leurs responsabilités politique et sécuritaire en relation avec les fonctions qu’ils occupaient, Rafik Hadj Kacem s’est indigné en les accusant de COMPLICITÉ.

Déclaration de R. Hadj Kacem impliquant M. Ghariani - M. Ghannouchi et Foued Mebazaâ en tant que complices
Déclaration de R. Hadj Kacem impliquant M. Ghariani – M. Ghannouchi et Foued Mebazaâ en tant que complices

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire