Leila Trabelsi - Zine El Abidine Ben Ali

Leila Trabelsi et Ben Ali sur Skype pour une interview

Leila Trabelsi - Zine El Abidine Ben Ali
Zine El Abidine Ben Ali – Leila Trabelsi

Le quotidien français, Le Parisien, a publié ce dimanche une interview de l’ancienne régente de Carthage, Leila Ben Ali. Une interview a été effectuée, selon Le Parisien, via Skype au cours de laquelle Leila livre sa vérité, mais aussi ses regrets.

Dans cette interview, Leila Ben Ali affirme que son livre « Ma Vérité » a pour objectif de dévoiler une partie de la vérité autour du 14 janvier 2011 qu’elle qualifie d’un coup d’Etat préparé par l’ancien chef de sécurité de son mari, Ali Seriati. Elle affirme que Zine El Abidine Ben Ali n’a jamais donné l’ordre de tirer sur les manifestants et que la Justice tunisienne peut revenir aux enregistrements téléphoniques pour le vérifier.

Elle indique également qu’elle n’a jamais cherché à faire de la politique et que son quotidien était consacré “aux œuvres caritatives et sociales”. “A côté de cela, j’ai fait en sorte d’aider mes proches à mieux vivre, c’est vrai (…) c’est que j’ai aidé des gens que je ne connaissais pas. J’étais beaucoup sollicitée, je voulais bien faire. Dieu est témoin que je n’ai jamais voulu faire de mal à qui que ce soit. Si je me suis rendue coupable d’une faute à l’égard d’une personne, je lui demande pardon.”, a-t-elle déclaré.

Voilée, Leila Ben Ali a expliqué que des campagnes médiatiques mensongères visent son couple et qu’elle est prête, elle et son mari, à comparaitre devant la justice tunisienne si elle sera équitable.

Quant à son mari, Leila Ben Ali affirme qu’il est en bonne santé. Si l’on croit le quotidien, il s’est même montré sur Skype pour démentir les rumeurs sur sa santé. Comme il n’a pas le droit d’accorder des interviews, Zine El Abidine Ben Ali a fait lire une lettre à sa femme. “Je déplore qu’on ait oublié que pendant vingt-trois ans, l’Etat, sous ma direction, a amélioré considérablement le niveau de vie de chacun et fait de la Tunisie un pays moderne que bien des nations amies citent en exemple. J’admets néanmoins qu’il restait encore des progrès à accomplir et des libertés à mettre en place. J’espère que mes compatriotes me rendront justice en se souvenant du chemin qu’ensemble nous avons parcouru. Je n’aspire, au crépuscule de mon existence, qu’à conserver l’honneur.”

Leila Trabelsi Ben Ali
Leila Trabelsi Ben Ali

Auteur de l’article : La Rédaction

5 commentaires sur “Leila Trabelsi et Ben Ali sur Skype pour une interview

    Ali

    (2 juillet 2012 - 17:04)

    elle regarde les images ???? depuis quand elle c’est écrire cette ânesse?

    brahim.leroi

    (26 septembre 2012 - 19:31)

    cha7wel gelbek
    ya zohra

    sounouelo

    (9 février 2013 - 10:05)

    quel étonnement, devant ce revirement de leila ben ali…
    que cache cette apparition virtuelle ces informations me laisse totalement outrée!!! est ce une approche pour revenir en tunisie ,????? ça me laisse perplexe,quelle est cette stratégie minable, car le peuple tunisien, j’espère, refusera de revenir en arriere……..enfin c’est triste de constater,que ces ex dirigeants,et tortionnaires….ont l’air d’oublier la passé!!!!!

    pinkette234

    (10 mars 2013 - 20:08)

    Pas sûr que vous ayez gagner au change…

    En tout cas moi je n’irais plus en Tunisie,et j’aimerais que certains tunisiens fassent de même..c’est à dire qu’ils restent chez eux!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.