Mustapha Ben Jaâfar

Tunisie: Mustapha Ben Jaâfar menace de quitter la troïka

Assemblée ConstituanteDepuis la constitution de la Troïka avec les différentes orientations des trois partis, Ennahdha, Ettakatol et le Congrès Pour la République, nul ne doutait qu’elle ne tient qu’à des petits détails pour se voir impulser surtout que les opinions au sein de cette coalition sont assez divergentes.

Après Mohamed Abbou qui a menacé de démission, c’est au tour du président de l’Assemblée Constituante, Mustapha Ben Jaâfar, qui menace de démission de son poste ainsi de quitter la coalition si ses revendications, lui et ses partisans, ne seront pas acceptées, principalement la présidence de la commission chargée de la rédaction du projet de la Constitution tunisienne.

Les choses se corsent et l’atmosphère devient électrique au sein de la coalition entre les membres représentants du parti Ennahdha d’un coté et de l’autre, les membres d’Ettakatol ainsi que l’opposition qui vient également revendiquer les demandes de M. Ben Jaâfar. L’article 111 du règlement interne qui se discute au sein de l’Assemblée Constituante ajoute un zeste de fragilité à la troïka qui devient de plus en plus menacée de disparition.

Les membres représentants du Mouvement Ennahdha cherchent à ce que la présidence de cette commission leur revient de droit alors que les autres refusent qu’elle leur soit accordée.

Une nouvelle fois, la fragilité au sein de la troïka se manifeste et nous renvoie à la réalité des choses qui sont bien plus obscures que l’image qu’Ennahdha veut donner.

Mustapha Ben Jaâfar
Mustapha Ben Jaâfar

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

3 commentaires sur “Tunisie: Mustapha Ben Jaâfar menace de quitter la troïka

    al07

    (18 janvier 2012 - 19:14)

    Comme quoi,si on résiste aux barbus,ils cèdent !Ben Jaafar à été élu à la présidence de la commission chargée de la rédaction du projet de la Constitution tunisienne !!
    Ne rien céder à ces rtrogrades !

    Gil

    (20 janvier 2012 - 11:50)

    Pour moi les choses sont claires, M. Ben Jaâfar est un fin politicien qui cherche à se faire mieux connaitre sur le plan nationale et internationale, c’est un très bon calculateur, il a su utiliser la bouée de secours <> et tirer un grand profit politique.J’ai un grand doute quant à sa sincérité avec Ennahda.

    Gil

    (20 janvier 2012 - 13:00)

    la meilleure idée, envisageable c’est la création d’un parti unique entre Ennahda et le parti de M.Moncef Merzouki, ce dernier est le plus fidèle et sincère de tous.
    Je vous propose comme nom NAHDET AL_JOUMHOURIA.Ce nouveau parti sera capable de gouverner sans être exposé aux chantages et aux caprices des vents,
    vous m’avez compris!

Laisser un commentaire