Les agents des forces de sécurité mécontents de Moncef Marzouki

Ministère de l'IntérieurLe syndicat national des forces de sécurité intérieure a fait part de son “profond mécontentement” de la non reconnaissance des “sacrifices” de ses membres et de “leurs martyrs” dans le discours du président de la République Moncef Marzouki “prononcé mardi lors de sa prestation de serment devant les membres de l’Assemblée nationale constituante”.

Cependant, le syndicat adresse “ses félicitations à M. Moncef Marzouki pour son élection président de la République” et exprime “son profond mécontentement” de l’exclusion par le chef de l’Etat “des grands efforts consentis” par l’institution sécuritaire et qui ont contribué au succès des grandes échéances politiques en Tunisie après la révolution de la liberté et de la dignité.

Le syndicat forme l’espoir qu’il ne s’agit pas “d’une omission volontaire” soulignant l’importance de “la stabilité de la situation sécuritaire qui est tributaire d’une étroite coopération entre les forces vives du pays et le système de sécurité intérieure”.

Le syndicat affirme que les forces de sécurité intérieure n’épargneront aucun effort pour poursuivre la défense du pays et des citoyens, conscients que la défense du peuple et de ses acquis, de l’intégrité de son territoire sont un devoir sacré.

Ministère de l'Intérieur
Ministère de l'Intérieur

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.