Création d’un centre de réflexion stratégique pour le développement intégré et durable du sud-est

L’assemblée constitutive du centre “Ejafara” de réflexion stratégique pour le développement intégré et durable du sud- est s’est tenue, récemment. Une journée d’information consacrée à l’examen du statut de ce centre et visant à faire connaître les motifs de sa création a été, également, organisée au centre culturel universitaire de Gabès.

GabèsL’objectif de centre, né de la volonté d’un groupe de cadres originaire de la région du sud-est opérant dans les domaines économique, scientifique et de développement, est d’élaborer une stratégie de développement socioéconomique intégrée et durable.

Il contribuera, notamment, à dresser le bilan de la situation actuelle en matière de développement dans les gouvernorats du sud- est, à identifier les problématiques et les défis présents et futurs et à concevoir les stratégies de développement qui soient en harmonie avec l’ensemble des gouvernorats du sud-est ainsi qu’avec la région ouest de la Libye.

Le centre dont le comité directeur se compose de 16 personnes, œuvrera à promouvoir la réflexion et la planification en matière de développement à travers la réalisation d’études générales et sectorielles et l’organisation de rencontres visant à approfondir le débat sur les questions de développement dans cette région.

Cinq équipes de travail seront constituées au sein de ce nouveau centre. Elle se chargeront, notamment, des questions relatives à la structure économique de la région du sud-est et aux moyens de la promouvoir ainsi qu’à l’aménagement territorial, à l’enseignement, à la recherche scientifique, au développement technologique, aux ressources naturelles, à la protection de l’environnement et à la consolidation des relations avec la région ouest de la Libye.

Il convient de souligner que plusieurs cadres libyens, conduit par le professeur Mokhtar Jadel, membre du conseil national transitoire libyen ont participé à cette journée d’information dont l’ordre du jour a comporté plusieurs communications sur la solidarité tuniso-libyenne à travers l’histoire, le développement socio-économique au sud-est tunisien et la situation socioéconomique à l’ouest de la Libye.

M. Jadel a souligné, à cette occasion, la volonté du peuple libyen de renforcer les relations de partenariat avec la Tunisie, mettant l’accent sur les larges opportunités de coopération qui s’offrent aux régions du sud-est tunisien et de l’ouest de la Libye dans les différents domaines de développement.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire