La Tunisie fournira une partie des besoins de la Libye en ovins

M. Mehdi Houas, ministre du Commerce et du Tourisme, a déclaré que la Tunisie fournira, cette année, une partie des besoins de la Libye en bêtes destinées au sacrifice.

Mehdi Houas - Tixup.com
Mehdi Houas

Au cours d’une visite effectuée, lundi, à la société Ellouhoum (délégation de Wardia), le ministre a affirmé à la presse que depuis le déclenchement de la révolution libyenne, plus de 70 mille têtes d’ovins sont entrés en Tunisie par la frontière libyenne.

Il a rappelé que les tunisiens sacrifient entre 800 mille et 1,2 millions de têtes d’ovins, ajoutant que le marché local fournit la majeure partie des ovins scarifiés.

Au cours de sa visite à la société Ellouhoum (entreprise relevant du ministère du Commerce et du Tourisme), le ministre s’est entretenu avec un nombre de commerçants et d’agriculteurs qui ont exposé leurs plaintes relatives aux taxes excessives appliquées par la société.

Chaque fois qu’il veut accéder au marché de bétails relevant de la société Ellouhoum, tout commerçant est obligé de payer une taxe (2 dinars 500 millimes sur chaque tête d’ovin, 17 dinars sur chaque tête de bovin, et 8 dinars pour les chevaux), outre un dinar pour accéder au parking du marché, indiquent-ils.

Les intervenants ont en outre évoqué la hausse des prix de fourrage au sein du marché de bétail (50 dinars le quintal d’Orge et 8 dinars pour la balle de foin).

Dans une déclaration à l’Agence TAP, M. Naceur Oueslati, Directeur Général de la société Ellouhoum, a annoncé qu’entre 500 et 600 mille têtes d’ovins, entre 50 et 70 mille têtes d’Ovins et 15 mille chevaux, sont vendues sur le marché relevant de la société.

La société, précise encore le responsable, fournit entre 8 et 10 mille têtes d’ovins pour réguler le marché au cours de la période précédant la période de l’Aïd El Idha.

Betail
La Tunisie fournira une partie des besoins de la Libye en ovins

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire