Immobilier: L’année 2014 n’est pas rassurante

C’est encore un coup dur pour les promoteurs immobiliers. D’après les statistiques publiées hier, l’année 2013 a été mise dans le même sac de l’année 2012 qui a été une année maudite.

 Les chiffres partagés par les promoteurs immobiliers concernant l’année 2013 expliquent bien leur détresse. En effet, ils enregistrent un peu moins de 75.000 ventes au détail, ce qui veut dire que les ventes se localisent à un stade critique  quasiment semblable au niveau de 2012.

Il faut noter que les mises en vente de l’année 2013 ont régressé de 12,8 % par rapport à 2012.

L’Observatoire de la FPI (Fédération des promoteurs immobiliers) les chiffres exposent des disparités régionales. Effectivement, pendant que la Côte d’Azur et  l’Aquitaine affichent une progression de 29  et  20% respectivement, d’autres régions exposent un recul estimé aux environs de 15%.

De plus, les ventes à investisseurs se sont réduites de 4,1% par rapport à 2012, pour atteindre 29.975.

Déçue la FPI souligne que ce chiffre qui a chuté de 46.8% sur 2 ans, demeure bien loin de la cible des 40.000 attendus par le gouvernement et ne représente ainsi que 40% des ventes.

Résultat de ce rapport, il s’avère que l’année 2014 n’est guère rassurante, elle est assombrie par des perspectives de ventes bien en dessous du niveau des 70.000 logements neufs.

l'immobilier va souffrir plus que 2013
l’immobilier va souffrir plus que 2013

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.