Béatrice Devedjian, maire d’Autheuil, a réceptionné le courrier destiné à un contribuable décédé il y a quelque mois.

Insolite: le contribuable est mort, il n’échappe pas au fisc

Erreur de procédure… Et bien non ! Puisque le Trésor Public a dressé un courrier à un contribuable mort, il y a quelques mois, en précisant le numéro de la tombe dans le libellé de l’adresse, au cimetière d’Autheuil (Orne).

Visiblement, l’administration fiscale était bien déterminée à régler la note. Après un premier retour à l’envoyeur, le courrier a été redirigé vers son ultime demeure : une tombe du cimetière d’Autheuil, qui jouxte celles de ses ancêtres.

Sur l’enveloppe, l’adresse de la personne décédée est rayée et remplacée par « cimetière d’Autheuil – tombe 19 – 61190 Autheuil ». Le facteur, surpris par ce libellé, a remis le pli à Béatrice Devedjian, maire de la commune. La municipalité espère trouver des descendants pour leur remettre ce pli.

Béatrice Devedjian, maire d’Autheuil, a réceptionné le courrier destiné à un contribuable décédé il y a quelque mois.
Béatrice Devedjian, maire d’Autheuil, a réceptionné le courrier destiné à un contribuable décédé il y a quelque mois.

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire