Allocution de l’Ambassadeur Smaïl Chergui, Commissaire à la Paix et la Sécurité de l’UA lors de la Conférence Internationale de soutien à la Libye, Rome, 06 mars 2014
LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Allocution de l’Ambassadeur Smaïl Chergui, Commissaire à la Paix et la Sécurité de l’UA lors de la Conférence Internationale de soutien à la Libye, Rome, 06 mars 2014
LIENS SPONSORISES
ADDIS ABEBA, Ethiopie, 7 mars 2014/African Press Organization (APO)/ -- Allocution de l'Ambassadeur Smaïl Chergui, Commissaire à la Paix et la Sécurité de l'UA lors de la Conférence Internationale de soutien à la Libye, Rome, 06 mars 2014


Excellence Mme le Ministre des Affaires Etrangères d'Italie,

Monsieur le Président du Congrès Général National Libyen,

Monsieur le Chef du Gouvernement Libyen,

Excellences Messieurs les Ministres et Chefs de délégation,

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi tout d'abord d'adresser les plus sincères remerciements de l'Union africaine aux autorités italiennes pour la tenue de cette Conférence internationale et vous transmettre les vœux de succès de la Présidente de la Commission, Dr. Nkosazana Dlamini Zuma.

Nous entretenons, de longue date, un partenariat solide avec l'Italie dans le domaine de la paix et de la sécurité, et, par-delà l'expression de notre solidarité agissante avec le peuple et le Gouvernement libyens, la participation de l'UA se veut aussi une illustration de la coopération étroite qui nous lie à l'Italie.


Excellences,

Mesdames et Messieurs,

La présente Conférence offre une nouvelle opportunité de renforcement du soutien de la communauté internationale à la transition démocratique en cours en Libye. Nous saluons la présence nombreuse des amis et partenaires de la Libye. Nous nous félicitons de ce que la Conférence entrevoie une approche holistique des défis auxquels la Libye est confrontée. Nous faisons nôtre la méthodologie proposée, qui établit une nette corrélation entre besoins et attentes, d'une part, et réponses coordonnées, de l'autre.

Il va sans dire que l'Union africaine ne peut que soutenir le cadre qu'offre cette Conférence de coordination internationale au service de la Libye, dans sa marche résolue vers l'édification d'un Etat démocratique, prospère, fort et juste. Il s'agit, ce faisant, de répondre aux aspirations du peuple libyen et de consolider les avancées importantes enregistrées, dans un contexte difficile, depuis la Révolution de février 2011.

L'évolution récente de la situation politico-sécuritaire en Libye, telle qu'exposée par les représentants libyens, illustre l'ampleur des défis à relever. Notre objectif doit être, sur la base de l'évaluation faite par les acteurs libyens, de mobiliser et d'apporter un soutien qui soit au plus près des réalités de leur pays. Nous saluons à cet effet les efforts remarquables réalisés par le Gouvernement libyen pour le retour de la paix, la sécurité et le développement au profit de tous les libyens.

Aussi l'Union Africaine et les pays voisins sont déterminés à apporter une contribution substantielle pour conforter les choix du peuple libyen et de ses représentants pour une approche tournée vers l'action, et nous serons heureux d'y définir les modalités opérationnelles avec les partenaires de la Libye ici présents.

D'ores et déjà, les pays voisins de la Libye, à travers le processus de Nouakchott, auquel elle appartient, s'emploient à cette fin. La dernière réunion des Ministres des Affaires Etrangères s'est tenue à Niamey, Niger, le 19 février 2014, précédée par celle des chefs des services de sécurité.

Cette réunion a, d'ores et déjà répondu positivement à la requête libyenne d'envoi d'une mission d'évaluation pour mieux étudier les problèmes qui se posent au sud de la Libye et proposer une action collective des pays du processus de Nouakchott. Nous prévoyons une réunion prochaine des chefs d'Etat Majors et des Ministres de la défense et plus tard un sommet.

L'Union Africaine travaille au lancement, avec le Gouvernement libyen, d'un programme DDR, à travers un échange d'expériences avec les pays africains ayant vécu ce processus.

Nous allons relancer la mission conjointe d'experts (CISSA – CAERT – UFL) relative à la sécurité des frontières. Nous nous proposons d'instaurer un comité de soutien à la Libye avec un plan d'action annuel.

Nous sommes disposés à lui apporter une aide en matière électorale et constitutionnelle.

Nous sommes par ailleurs disposés, en concertation avec les autorités libyennes, à mettre en place un groupe de Haut Niveau de l'Union Africaine pour faciliter la concertation inter-libyenne en vue de la réconciliation nationale.

A l'évidence, l'Union Africaine sera partie prenante pour la mise en œuvre des décisions et mesures qu'arrêtera notre présente rencontre pour le bien de la paix, de la sécurité et de la concorde dans ce pays frère.

Enfin, nous sommes disposés à organiser, à Addis-Abeba une prochaine Conférence Internationale sur la Libye.

Je vous remercie.


Voir aussi:

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)