Journée Africaine des Droits de l’Homme : les Réseaux des Plates-formes Nationales d’ONG en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale appellent à la ratification

DAKAR, Sénégal, 18 octobre 2013/African Press Organization (APO)/ — A l’occasion de la Journée Africaine des Droits de l’Homme du 21 octobre, les Réseaux des Plates-formes Nationales d’ONG en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale appellent solennellement les Etats africains à s’engager pour la ratification du Protocole Facultatif au Pacte International Relatif aux Droits économiques, sociaux et culturels (PF-PIDESC).

Logo REPAOC: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/repaoc.jpg

Logo REPONGAC: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/repongac.jpg

Après une lutte de plusieurs décennies, ce Protocole a été adopté en 2008 et est entré en vigueur en mai 2013. Il constitue une avancée majeure pour garantir la dignité des populations en rendant « justiciables » les droits économiques, sociaux et culturels contenus dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme adoptée par les Nations-Unies en 1948.

45 pays dans le monde l’ont déjà signé dont 11 l’ont ratifié.

Alors que les pays africains étaient en première ligne pour défendre l’émergence de ce Protocole, les coalitions d’ONG d’Afrique de l’Ouest (REPAOC) (http://www.repaoc.org) et d’Afrique Centrale (REPONGAC) (http://www.repongac.org) déplorent qu’aucun Etat africain ne l’ait encore ratifié.

Depuis leur création, le REPAOC et le REPONGAC se battent pour les intérêts des populations africaines et pour faire valoir leurs droits.

Ainsi, les deux réseaux ont décidé d’unir leur voix afin :

• d’interpeller les Etats africains pour la ratification sans délais et sans conditions du PF-PIDESC ;

• d’exhorter les juridictions africaines à faire référence aux dispositions de ce Protocole et à les appliquer ;

• de lancer un appel solennel à toute la société civile et politique africaine pour sensibiliser les communautés sur l’importance de ce Protocole.

Pour plus d’informations sur le Protocole Facultatif au Pacte International Relatif aux Droits économiques, sociaux et culturels, suivre le lien : http://bit.ly/1eud5Ih.

Distribué par APO (African Press Organization) pour le REPAOC – Réseau des Plates-formes d’ONG d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

A propos des signataires

• Le REPAOC est le réseau des plates-formes d’ONG d’Afrique de l’Ouest (basé à Dakar). Il est présent dans 10 pays et représente plus de 800 ONG. Pour plus d’informations http://www.repaoc.org

Contact : Guy TETE BENISSAN, Coordinateur Régional, guy(at)repaoc.org

• Le REPONGAC est le réseau des plates-formes d’ONG d’Afrique du Centre (basé à Kinshasa). Il a des membres dans 9 pays et regroupent plus de 1200 ONG. Pour plus d’informations http://www.repongac.org

Contact : Robert MABALA, Coordinateur Régional, mabala(at)repongac.org

Le présent communiqué a été élaboré avec l’appui financier de l’Union européenne et d’ACTED. Le contenu de la publication relève de la seule responsabilité du REPONGAC et du REPAOC et ne peut aucunement être considéré comme reflétant le point de vue de l’Union européenne et d’ACTED.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire