Le gouvernement du Canada remercie les Canadiens de leur soutien à la population du Sahel

OTTAWA, Canada, 4 décembre 2012/African Press Organization (APO)/ — Aujourd’hui, le ministre de la Coopération internationale, l’honorable Julian Fantino, a remercié les Canadiens de la générosité dont ils ont fait preuve pour aider à répondre aux besoins de millions de personnes dans la région du Sahel, en Afrique.

« Depuis longtemps, les Canadiens viennent en aide aux plus vulnérables en périodes de grande nécessité, a affirmé le ministre Fantino. Je suis heureux de constater que les Canadiens ont répondu à l’appel, et qu’ils ont, une fois de plus, respecté les valeurs qui leur tiennent à cœur, notamment aider les plus vulnérables du monde, y compris les femmes et les enfants. »

La crise alimentaire et nutritionnelle dans la région du Sahel touche actuellement plus de 18 millions de personnes, dont un million d’enfants menacés par une malnutrition aigüe sévère. Grâce à l’aide du Canada, des organisations humanitaires ont pu fournir une aide alimentaire à plus de six millions de personnes et traiter plus de 526 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère.

« Les Canadiens ont soutenu nos partenaires humanitaires et des organismes de bienfaisance enregistrés qui amassent des fonds pour venir en aide à la population touchée par la crise au Sahel afin de veiller au maintien des opérations essentielles à la survie, a affirmé le ministre Fantino. Le Canada a été l’un des premiers pays à répondre à cette crise humanitaire et est résolu à poursuivre ses efforts afin de combler les besoins humanitaires dans la région. »

Le 7 août 2012, le gouvernement du Canada a annoncé qu’il allait consentir, par l’entremise du Fonds de contrepartie pour la crise au Sahel, une somme égale aux dons versés par les Canadiens à des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés répondant à la crise au Sahel. L’Agence canadienne de développement international (ACDI) alloue actuellement des fonds à des organisations humanitaires canadiennes et internationales établies qui participent aux efforts humanitaires pour soulager les populations les plus affligées par la crise alimentaire et nutritionnelle.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire