[VIDEO] Abderrahman Souguir lance un Ultimatum au gouvernement tunisien provisoire

M. Abderrahman Souguir, un ex-garde corps du président déchu, Zine El Abidine Ben Ali, et qui a fait son entrée sur la scène tunisienne après la fuite de l’ancien président et sa femme vers l’Arabie Saoudite, n’a cessé de faire parler de lui avec des révélations chocs des fois, des affaires dont l’ancien président était impliqué selon ses dires mais récemment avec un ultimatum qu’il a lancé au gouvernement provisoire pour libérer Adel Touiri, un ancien cadre du ministère de l’Intérieur, dénoncer les snipers que le Premier ministre, M. Béji Caïd Essebsi, a nié leur existence, etc.

Abderrahman Souguir
Abderrahman Souguir

En effet, M. Souguir a publié une nouvelle vidéo appelant le gouvernement provisoire à faire le ménage nécessaire pour nettoyer les différentes institutions du pays tout en annonçant qu’il est prêt, avec une équipe bien préparée, pour agir et nettoyer le pays, qu’il est prêt à appeler pour une désobéissance civile tout en levant une arme en déclarant que son plan est prêt à être mis en action et qu’il sera légal. Il a déclaré au cours de cette dernière vidéo que M. Béji Caïd Essebsi sera jugé ainsi que les responsables du parti dissout, le RCD.

M. Souguir a indiqué que la révolution n’est pas finie et qu’elle n’a fait que commencer et qu’il militera jusqu’à ce que les responsables du parti dissout et les membres corrompus du gouvernement provisoire soient jugés.

En levant une arme, M. Souguir a déclaré qu’il a décidé que celle-ci sera le tranchant entre lui et le gouvernement provisoire avec le gouvernement de l’ombre, selon lui. Il a précisé qu’il ne renoncera pas tant que les objectifs de la révolution ne soient pas réalisés, qu’il continuera sa lutte pour la liberté et la démocratie tout en faisant le ménage pour nettoyer le pays des parasites.

Il a, par ailleurs, remercié les personnes qui ont manifesté pour la libération de Samir Feriani, un cadre du ministère de l’Intérieur qui a été arrêté récemment tout en indiquant qu’il aurait voulu voir plus de monde manifester pour la libération de Samir Feriani et Adel Touir.

Après cette nouvelle vidéo, les réactions des internautes tunisiens se sont diversifiées, entre des partisans et d’autres qui déclarent que personne n’a désigné M. Souguir pour parler en son nom. De même pour les pages Facebook qui ont commencé des campagnes pour dénoncer les propos et menaces de M. Abderrahman Souguir qui a appelé le peuple tunisien à descendre manifester le 17 juin dans les différentes villes tout en précisant qu’il réagira selon les résultats de cette manifestation.

Abderrahman Souguir
Abderrahman Souguir au milieu

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire