VIDÉO: En Égypte, le photographe Ahmed Assem aurait filmé sa mort

Ahmed Samir Assem, 26 ans, photographe au Caire pour Al-Horia Wa Al-Adala , journal officiel du Parti Liberté et Justice des Frères musulmans, aurait trouvé la mort dans les violences de lundi 8 juillet qui ont fait 51 victimes en Égypte.

C’est en filmant des militaires tirant depuis les toits qu’il aurait trouvé la mort. Une scène que le photographe aurait capturée avec son appareil.

Ce jour-là, au Caire, l’armée a fait preuve d’une grande violence. Les forces de l’ordre ont ouvert le feu sur des sympathisants des Frères musulmans, réunis devant le club des officiers de la garde républicaine où se trouverait Mohamed Morsi, le président déchu.

Si on se fie à la vidéo, Ahmed Assem était là, fixant de son objectif un militaire perché sur un toit. L’homme tire à plusieurs reprises, puis se tourne soudainement face à la caméra d’Ahmed Assem. Un tir et l’image se coupe brutalement. Le quotidien britannique The Telegraph, qui a parlé à des proches du jeune photographe décédé, concède que les circonstances exactes de la réalisation de cette vidéo sont dures à établir.

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire