Trois Palestiniens tués dans des affrontements avec la police israélienne

Trois Palestiniens ont été tués dans des affrontements avec les forces israéliennes dans le camp de réfugiés de Qalandiya en Cisjordanie, d’après des déclarations palestiniennes.

Dix-neuf Palestiniens ont été blessés dans l’affrontement, selon des sources médicales palestiniennes.

La police israélienne a déclaré «méthodes de dispersion des émeutes” avaient été utilisées contre quelque 1500 Palestiniens lançant des pierres et des cocktails Molotov lors d’une arrestation.

Ils n’ont pas confirmé l’utilisation de balles réelles ou des décès signalés.

Des sources palestiniennes ont nommé les personnes tuées comme Rubeen Abed Fares, 30 ans, Yunis Jahjouh, 22 ans et Jihad Aslan, 20 ans. Ils ont dit Fares et Aslan ont tous deux été touché à la poitrine, et que Aslan étaient morts de lésions cérébrales.

Porte-parole de la police israélienne Luba Samri a déclaré que la violence a éclaté après que la police s’est rendu au camp pour arrêter un «activiste terroriste hostile”, a rapporté l’agence AFP nouvelles.

Les résidents “ont commencé une perturbation, jetant des bombes et des pierres essence, mettant en danger la vie des membres de la force, qui ont répondu avec des moyens de dispersion d’émeute”, a dit Mme Samri.

Elle a dit que trois policiers ont été blessés après avoir été frappé par des pierres.

Les victimes palestiniennes ont été emmenés à l'hôpital dans les environs de Ramallah
Les victimes palestiniennes ont été emmenés à l’hôpital dans les environs de Ramallah

 

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire