Agence nationale de sécurité du médicament : 45 médicaments en rupture de stock.

Après les difficultés de s’approvisionner en Levothyrox, les pharmacie français ont des inquiétudes surtout que ce n’est pas une première, car de nombreux autres cas ont été déjà enregistrer.

 

Le Parisien vient d’affirmer que des médicaments sont actuellement en rupture de stock. Cette déclaration vient après ce que l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a publié. Selon cette agence, les pharmaciens français auraient de plus en plus de difficultés à approvisionner leurs rayons.

45 médicaments sont actuellement en rupture de stock,. A part cette liste,  il y en a qui pourraient bientôt les rejoindre. Des médicaments qui sont très utilisés.

Des traitement qui sont devenus difficiles à trouver en pharmacie, comme plusieurs anticancéreux (Amétycine, Caryolysine, Hexastat…), des hormones, quelques antibiotiques et un médicament pour les malades du sida (Vistide).

François Bruno, le directeur adjoint du service surveillance des marchés de l’ANSM, affirme qu’il n’y a pas de réelle raison de s’inquiéter, car la source de ses inquiétudes les tensions suscitées pas les difficultés pour approvisionner du Levothyrox. Ce produit traite trois millions de Français pour des problèmes de thyroïde.

 

Les difficultés d'approvisionnement des pharmacies en Levothyrox, qui suscitent des inquiétudes.
Les difficultés d’approvisionnement des pharmacies en Levothyrox, qui suscitent des inquiétudes.

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire