Etudiant sous l'émotion pris dans les bras de sa futur confrérie lors d'une campagne de prédication (photo 1)

ISET Sousse : quand les cheikhs font de la psychologie !

Encore et toujours les salafistes.. Une autre de campagne de prédication, cette fois ci dans l’un des Instituts prometteurs de la Tunisie. Cette campagne vise les jeunes étudiants à ISET Sousse. Une propagande qui mérite toute l’attention du monde, car en étant proches du cœur estudiantin que les cheikhs salafistes puisent leurs énergies..

Sur une vidéo ayant circulé sur le net, on voit un cheikh muni d’un micro à la main et entouré d’une foule d’étudiants prononçant son prêche et appelant les étudiants au repentir.

La réponse a été positive à l’appel du cheikh, devant les regards du corps administratifs ! Les nouveaux repentis pris dans l’émotion du moment, inconscients d’être manipulés et accueillis sous l’aile d’une confrérie qui s’annonce faussement protectrice et solidaire, ont reçu des cadeaux en guise de récompense pour avoir choisi la voie de la rédemption.

Ces étudiants dont la plus part des cas sont très loin de chez eux, désintégrés à la vie estudiantine et faces à des difficultés matérielles ont pu trouver un faux réconfort chez les sbires de l’intégrisme religieux ! Ces “messagers de l’absolution” maîtrisant l’art de la parole agissent sur les sentiments de leur public jeune et incompris.

Qu’en est-il de ces agissements suspects défiant l’enceinte de l’institut ? Le gouvernement les protège sous l’égide de la démocratie. A quelles fins ? La réponse est amère à avouer ! Pourtant tour le monde la connait..

 

Etudiant sous l'émotion pris dans les bras de sa futur confrérie lors d'une campagne de prédication (photo 1)
Etudiant sous l’émotion pris dans les bras de sa futur confrérie lors d’une campagne de prédication (photo 1)
Etudiant sous l'émotion pris dans les bras de sa futur confrérie lors d'une campagne de prédication (photo 2)
Etudiant sous l’émotion pris dans les bras de sa futur confrérie lors d’une campagne de prédication (photo 2)
Etudiant sous l'émotion pris dans les bras de sa futur confrérie lors d'une campagne de prédication (photo 3)
Etudiant sous l’émotion pris dans les bras de sa futur confrérie lors d’une campagne de prédication (photo 3)

Voici l’extrait :

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire