Lille élue Capitale French Tech

Lille rejoint désormais les autres capitales French Tech Françaises.

C’est début avril, que Lille a obtenu le statut de Capitale French Tech. Les élus Lillois s’en seront d’ailleurs rapidement réjouis ; Martine Aubry se disant également très fière de voir Lille nommée Capitale French Tech par l’État.

Qu’est-ce que la French Tech ?

C’est en 2014 que ce label a été créé pour la première fois. Il a été distribué à neuf pôles métropolitains. D’après le site officiel du label, cela a été fait pour différencier « l’écosystème des startups françaises et de tous ceux qui le composent – des biosciences aux marketplaces en ligne« . Dans les faits, cela signifie donc qu’une ville se veut reconnue en tant qu’important acteur dans les start-up françaises. Un peu à l’image d’un réseau, ce label offre une marque pour les entreprises, tout en leur donnant une identité visuelle. Et en permettant un échange facilité entre elles.

Lille aux côtés d’autres capitales

En 2014, Lille avait déjà obtenu le label simple. En 2019, Lille obtient donc le label plus poussé, au même titre qu’autres Capitales French Tech. Pas moins de treize capitales. Il y a donc, en France, treize capitales et pas moins de 38 communautés French Tech. Sur le plan international, l’on pourra compter 48 Communautés Tech. Outre Lille en tant que Capitale French Tech, il est possible de souligner Artois, Grand Hainaut, Littoral Hauts-de-France et Hauts-de-France Sud.

Capitale régionale

Si la nomination de Lille n’est pas exceptionnelle en soit ; d’autant que douze autres capitales sont nommées, cela permet une certitude. En effet, Lille compte bien, depuis 2014, dans la liste des métropoles qui s’imposent le plus dans le numérique.

Auteur de l’article : Chris