Que vaut vraiment Qwant le moteur de recherche alternatif à Google

Made in France, le moteur de recherche Qwant est désireux de mettre à mal le géant absolu, Google.

Cela fait quelque temps maintenant, que Qwant communique plus que la moyenne pour se faire connaître au plus grand nombre. Dans les faits, le Ministère de la Défense et l’Assemblée Nationale ont souligné qu’ils installeront, par défaut, le moteur de recherche Qwant.

La principale qualité du moteur de recherche alternatif à Google ? Il respecte les données privées des utilisateurs. Car oui, Google récupère un maximum de données personnelles de ses utilisateurs. Et si cette confidentialité pouvait suffire à séduire un maximum d’utilisateurs ? Un chiffre est mis en avant ; Qwant représenterait désormais 8,3 % des parts de marché en France. C’est un article des Echos qui aura relayé cette nouvelle information. Attention cependant à ce chiffre, puisqu’il provient d’une étude de médiamétrie. Cette dernière estime en fonction d’un panel de 30 000 Français connectés, que 3,5 millions d’utilisateurs auraient accédé à Qwant au moins une fois, en juin 2018.

Un chiffre faussé ?

Avant d’aller plus loin, il faut savoir que ce chiffre ne rapporte que les visites uniques. Cela ne représente donc pas des parts de marché. En se basant sur les pages vues et autres visites, des études estiment que Qwant représenterait, en réalité, entre 0,5 % et 2 % du total se répartissant les moteurs de recherches. D’après Qwant, ces données sont minorées. Cependant, l’entreprise souligne avec exactitude, ne pas posséder 8,3 % de parts de marché. Même si le moteur de recherche alternatif à Google peut se montrer séduisant, attention donc à ne pas prendre tous les chiffres donnés, sans se renseigner.

Auteur de l’article : Chris