L’incroyable fonctionnement de l’Internet en Corée du Nord

Premier chiffre incroyable, la Corée du Nord est composée de 25 millions d’habitants, qui ont accès à… 28 domaines uniquement.

Dans une société actuelle, il paraît logique et essentiel de posséder un accès illimité à Internet, aussi bien pour discuter, qu’acheter ou faire des recherches. En Corée du Nord, en revanche, Internet est censuré et seules quelques personnes peuvent pleinement utiliser Internet.

S’il était compliqué de connaître les domaines et les pages accessibles depuis ce pays, une fuite a révélé la restriction, sévère, d’Internet dans le pays. Dans le monde, pas moins de 314 millions de domaines sont disponibles. En Corée du Nord, les 25 millions d’habitants n’ont accès qu’à 28 sites Internet. C’est suite à un serveur mal configuré que la liste a été rendue publique. Avant d’être publiée dans le journal The Guardian. Pour les habitants de Corée du Nord, seules ces pages sont joignables, les autres étant placées sur liste rouge. L’Intranet de la Corée du Nord reste cependant un mystère, puisqu’il est inaccessible depuis l’extérieur du pays.

Quels sont les sites Internet disponibles ?

Dans cette liste de domaines, il est possible d’apprendre l’accès autorisé à plusieurs pages officielles de Corée du Nord. Comme le comité des relations culturelles, et de l’autorité des affaires maritimes. Outre cela, des thèmes bien plus classiques sont disponibles. Comme un portail de recettes traditionnelles coréennes, ou un site sur les festivals de cinéma coréen. En outre, un site dédié au sport est également accessible. Tout comme des sites d’information et autre messagerie instantanée. À noter également que la Corée du Nord surveille en permanence l’utilisation d’Internet. À tout moment, le régime peut couper l’accès Internet aux utilisateurs.

Auteur de l’article : Chris