Quels risques de piratage dans une économie sans argent liquide ?

L’argent liquide peut disparaître, mais cela n’empêchera pas réellement la fin du piratage ; explications.

Pourtant, la plupart des consommateurs espèrent bien une disparation de l’argent liquide. D’autant que beaucoup préféreraient se passer d’argent liquide, que de téléphone.

Néanmoins, les défenseurs de l’argent liquide soulignent le fait qu’une économie sans argent liquide favoriserait la corruption et le marché noir. Mais également le blanchiment d’argent, l’évasion fiscale et autres larcins. Le professeur de Harvard et l’auteur du livre The Curse of Cash, Kenneth Rogoff, souligne toutefois l’importance de l’argent liquide dans la vie privée, et lors de catastrophes. Cependant, l’auteur évoquait également la possibilité pour le Trésor, de détruire les billets de 50 et 100 dollars afin de réduire l’évasion fiscale et la criminalité. Comme il le soulignait au Wall Street Journal. Ainsi, moins d’argent liquide dans la nature permettrait également à la Fed de proposer des taux d’intérêt négatifs. Cela encouragerait les prêts après une crise.

Les risques de piratage

Attention cependant puisque le vol et la criminalité existent aussi du côté virtuel. Des monnaies, comme le Bitcoin par exemple, peuvent servir à acheter de la drogue. Et de nombreuses cartes de crédit sont piratées tous les jours. Des chercheurs soulignent même l’importance de l’argent liquide en tant que garantie. «Nous vivons de plus en plus dans des maisons de verre: pratiquement tout ce que nous faisons est enregistré, suivi ou surveillé», soulignait Jonathan Barth, historien. Avant de rajouter que «Même si nous vivions dans un monde idéal de bienveillance commerciale et gouvernementale totale, des acteurs mal-intentionnées pourraient un jour s’emparer de ces institutions et ainsi hériter d’un appareil de surveillance extraordinairement puissant susceptible d’être utilisé à des fins corrompues ou tyranniques».

Auteur de l’article : Chris