Les produits les plus recherchés sur Google en 2017 et Microsoft porte plainte contre une adresse IP

En 2017, de nombreux produits étaient recherchés sur Google ; place au top 5 de ces recherches, tandis que Microsoft n’hésite pas à porter plainte contre une adresse IP > L’année 2017 fût riche en contenu ; suffisamment riche pour permettre de mettre en avant le top 5 des recherches effectuées sur Google, dans le milieu de la technologie ; et des jeux-vidéo.

Pour ne pas bousculer des habitudes établies auparavant, smartphones et consoles de jeux vidéo se hissent dans le top 5 des recherches les plus effectuées sur le site Google, dans la catégorie de la haute technologie. Ainsi, et comme en 2016, l’iPhone d’Apple retrouve une position très influente sur le moteur de recherche le plus utilisé à travers le monde. En numéro 5, l’on retrouve la Xbox One X de Microsoft, sortit le 7 novembre 2017. En quatrième position, le Samsung Galaxy S8 se met en avant. Le Galaxy S8 est un smartphone Android haut de gamme, disponible depuis avril 2017. Retour désormais sur une console de jeux, avec la Nintendo Switch, la dernière-née de Nintendo. Les deux dernières places sont destinées à la marque à la pomme croquée, puisque l’iPhone X obtient la seconde place, et l’iPhone 8 décroche la palme de la recherche la plus effectuée sur Google en 2017 ; ce qui ne sera finalement pas une surprise.

Les produits les plus recherchés sur Google en 2017 et Microsoft porte plainte contre une adresse IP

De son côté, Microsoft porte plainte contre une adresse IP qui essaye d’activer des copies pirates de Windows, et Office. En remontant l’adresse IP ; 73.21.204.220, l’on rejoindrait un bureau de Comcast, situé dans le New Jersey. Le nom du propriétaire n’est, actuellement, pas connu. Microsoft souligne d’ailleurs que « Pendant le processus d’activation du logiciel, les serveurs d’activation de Microsoft, situés à Washington ont été contactés plus de 2800 fois entre décembre 2014 et juillet 2017, Des informations détaillées pour activer le logiciel ont été transmises ». Pour Microsoft, il est alors très probable que l’adresse IP appartienne à un magasin qui installerait des logiciels non autorisés sur les appareils vendus.

Auteur de l’article : Chris