Manque de stock de Nintendo Switch pour les fêtes, une Xbox One S vendue comme lecteur Blu-Ray UHD et une rupture annoncée pour l’iPhone 8

Nintendo, Microsoft et Apple connaissent bien des difficultés en cette fin d’année > Nouvelle fournée d’informations sur trois géants qu’il n’ait plus besoin de présenter ; Nintendo, Microsoft, et Apple. Alors que deux des constructeurs pourraient bien connaître des soucis d’approvisionnement, Microsoft, de son côté, est présenté différemment du côté du Japon.

Débutons ce tour d’horizon avec la Nintendo Switch et les craintes de Reggie Fils-Aime, le patron de Nintendo Amérique. Lorsque l’on sait que les fêtes sont très importantes pour les constructeurs, il est essentiel de posséder suffisamment de stock pour répondre aux attentes et permettre à tous les acheteurs de repartir avec leur nouvel objet. Pourtant, et depuis sa sortie, il pouvait être compliqué de se procurer une Nintendo Switch, et il semblerait que la bataille soit encore difficile. En effet, Reggie Fils-Aime annonce clairement que Nintendo se concentre sur la production de son bébé, afin d’en posséder assez pour combler la forte demande des fêtes. Quoiqu’il en soit, il ne fait nul doute que la Nintendo Switch dépasse la barre des 10 millions écoulées, avant le terme de l’année fiscale.

Manque de stock de Nintendo Switch pour les fêtes, une Xbox One S vendue comme lecteur Blu-Ray UHD et une rupture annoncée pour l’iPhone 8

Au Japon ; une terre clairement en défaveur de Microsoft, voici qu’un revendeur tente un nouveau concept pour écouler son stock de Xbox One S ; ici, il n’est alors plus question d’une console de jeux-vidéo, puisque cette dernière serait mise en avant sous forme d’un lecteur Blu-Ray UHD (Ultra HD), qui serait capable de lire des jeux-vidéo ; un comble. Cette stratégie semble toutefois fonctionner un minimum, puisque 78 machines ont trouvé preneur entre le 28 août et le 3 septembre. Certes, le chiffre est faible, mais c’est une belle progression pour une console boudée au Japon.

Enfin, il semblerait que le prochain iPhone 8 d’Apple pourrait connaître l’une des ruptures de stock les plus fortes de l’histoire de la marque à la pomme. Alors que les nouveaux produits Apple sont bien souvent en rupture dès les premiers instants de commercialisation, les problèmes rencontrés sur l’iPhone 8 seraient encore plus catastrophiques. En effet, réussir une sortie mondiale pour le 22 septembre avec des stocks très minces peut relever du miracle, et la faute revient aux écrans OLED borderless, des écrans sur lesquels Samsung aurait pris du retard dans la fabrication. La rupture est clairement annoncée pour l’iPhone 8, à quelques semaines de son lancement officiel, et ce, malgré un prix certainement très élevé ; plus de 1 000 euros.

Auteur de l’article : Chris